Vous êtes ici

La Philosophie de l'histoire
768
Date de parution: 
29/04/2009
EAN : 
9782253088523
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

La Philosophie de l'histoire

19,90€

Détails promotions contenus

Détails

Traduction sous la direction de Myriam Bienenstock

« L'histoire mondiale est le progrès dans la conscience de la liberté » : cette leçon magistrale, quintessence de La Philosophie de l'Histoire - le livre le plus lu, peut-être aussi le plus discuté de Hegel - sous-tend toute son oeuvre.
Hegel donnait régulièrement des cours sur la philosophie de l'histoire, mais ne publia pas ses manuscrits lui-même. La nouvelle traduction française présentée ici tranche avec les anciennes éditions de l'ouvrage, qui dépendaient de compilations de notes d'origines diverses, faites après la mort de Hegel. Elle a été établie en tenant compte des recherches éditoriales les plus récentes et se fonde sur des manuscrits de Hegel et sur la copie de l'un de ses cours.
Dans un Dossier complémentaire figurent également des extraits d'autres travaux de Hegel sur l'histoire, ainsi qu'un choix de textes rédigés par plusieurs auteurs, contemporains de Hegel mais aussi postérieurs à lui, héritiers ou au contraire adversaires.
Cet ensemble fait de ce volume un exceptionnel instrument de travail sur la philosophie de l'histoire, discipline qui suscite aujourd'hui un net regain d'intérêt, à la mesure de nos questionnements sur l'histoire et sur la politique.
Cette nouvelle traduction intégrale en français des cours de Hegel par des spécialistes internationalement reconnus, constitue un événement éditorial susceptible d'intéresser bien au-delà du public des spécialistes.
Ce volume, qui s'organise ainsi :
L'Introduction dans ses trois versions (1822, texte revu en 1828 ; version de 1831 ; version de 1822/23) - Le monde oriental - La Chine - L'Inde - La Perse - L'Egypte - Le monde grec - Le monde romain - Le monde germanique.

L'édition a été préparée sous la direction de Myriam Bienenstock, spécialiste de Hegel professeur à l'Université de Tours. Les co-traducteurs sont Christophe Bouton, Jean-Michel Buée, Gilles Marmasse, Norbert Waszek et David Wittmann.