Vous êtes ici

La Princesse de Clèves
256
Date de parution: 
27/02/1973
EAN : 
9782253006725
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

La Princesse de Clèves

3,60€
3,49€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

« La magnificence et la galanterie n'ont jamais paru avec tant d'éclat que dans les années du règne de Henri second », et c'est bien sur le théâtre de la brillante cour des Valois que se noue et se joue la passion de la princesse de Clèves et du duc de Nemours. Passion tacite, et qui ne s'exprime longtemps que par des signes : un portrait dérobé, la couleur d'un vêtement au tournoi, la soudaine émotion d'un visage. Passion tragique, aussi, dont la mort est la conséquence imprévue.
Si La Princesse de Clèves, lors de sa parution en 1678, est le livre le plus immédiatement commenté de son époque, c'est que, sans rompre totalement avec le roman antérieur, il y introduit le souci de vraisemblance et de brièveté qui caractérise alors la nouvelle, et concilie de manière neuve narration et psychologie. Le premier des romans d'analyse ? Certainement. Mais simplement, aussi, un grand roman sans romanesque.

 

La Belle Personne, de Christophe Honoré avec Louis Garrel, Léa Seydoux et Grégoire Leprince-Ringuet
2009
Nous, princesses de Clèves de Régis Sauder avec Abou Achoumani, Laura Badrane, Morgane Badrane.
2011

Les derniers avis

3
Madame De La Fayette ,vu son siècle comme Flaubert ,va un petit peu vite en Besogne car en ce siècle Il était Interdit de Vénérer l'Homme (des autres) et ces genres de Relations Amoureuses ,ne faisaient pas partie de La Noblesse ,Richesse et Aristocratie Française et bien Européenne . Madame De La Fayette ,est une Cachottière ,si elle pensait qu'une Femme devait se donner ainsi à un Homme car même avec son mari nulle n'avait le droit d'Exprimée autant de Désir Charnel . Dans les sentiments je préfère SAND et Chopin .. Et Baudelaire avec les Lymbes ,je vous laisse deviner !
3
Le plus beau roman d'amour que je n'ai jamais lu. Tout est basé sur les sentiments qui donne l'impression d'une relation platonique entre la princesse de Clèves qui ne veut pas tromper son époux mais qui aime éperdument un autre qui éprouve les mêmes sentiments à son égard. Roman très psychologique. Très beau.

Liés