Vous êtes ici

La Végétarienne
216
Date de parution: 
02/03/2016
EAN : 
9782253067900
Editeur d'origine: 
Serpent à Plumes

La Végétarienne

6,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Une nuit, elle se réveille et va au réfrigérateur, qu’elle vide de toute la viande qu’il contient. Guidée par son rêve, Ynghye a désormais un but : devenir végétale, se perdre dans l’existence lente et inaccessible des arbres et des plantes. Ce dépouillement qui devient le sens de sa vie, le pouvoir érotique, floral, de sa nudité vont faire voler en éclats les règles de la société, dans une lente descente vers la folie et l’absolu.
 
Une très troublante fable. Olivier Barrot, « Un livre, un jour ».

Les derniers avis

3
Quelle étrange histoire que ce roman ! Mais on n'arrive pas à le quitter... Troublant
3
Trois partie bien distincte composent se récit. Chacune est racontée par une personne de l'entourage proche de l'héroïne. Dabs la première partie c'est son mari qui parle. Il explique les conséquences sur sa vie et celle de sa femme du nouveau régime végétarien de celle-ci. Régime incompris par son entourage. La deuxième partie est décrite par le beau-frère de l'héroïne. C'est un artiste qui vit pour son oeuvre. Il trompe sa femme (qui est la soeur de l'héroïne) avec l'héroïne elle-même. La troisième partie est racontée par la soeur de l'héroïne. Cette partir relate la maladie de sa soeur qui est la schizophrénie. L'héroïne est hospitalisée et vit dans ses rêves et fantasmes. Sa seule famille est sa soeur. Une roman sinistre et triste. Il nous plonge dans le monde effrayant de la schizophrénie. L'auteur a une écriture fluide et agréable à lire. La séparation en trois partie de ce roman nous plonge vraiment dans l'atmosphère angoissante du récit. Malgré la belle plume, la maladie décrite avec poésie, cette femme qui fait entièrement corps avec la nature, je n'ai pas accroché.