Vous êtes ici

La Végétarienne
216
Date de parution: 
02/03/2016
EAN : 
9782253067900
Editeur d'origine: 
Serpent à Plumes

La Végétarienne

6,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Une nuit, elle se réveille et va au réfrigérateur, qu’elle vide de toute la viande qu’il contient. Guidée par son rêve, Ynghye a désormais un but : devenir végétale, se perdre dans l’existence lente et inaccessible des arbres et des plantes. Ce dépouillement qui devient le sens de sa vie, le pouvoir érotique, floral, de sa nudité vont faire voler en éclats les règles de la société, dans une lente descente vers la folie et l’absolu.
 
Une très troublante fable. Olivier Barrot, « Un livre, un jour ».

Les derniers avis

3
Blogueur
Yonghye, jeune femme asiatique, décide, suite à d'étranges rêves, de devenir végétarienne. Elle va pousser ce régime à l'extrême, jusqu'à se perdre tant physiquement que psychiquement, jusqu'à la folie. Entre phobie de la viande, de toute aliment d'origine animale, et quête absolue de se dépouiller de tout pour devenir végétale, Yonghye dérange sa famille et une culture habituée à une discipline sociétale perturbée dans ses rouages bien huilés. Ce roman est divisé en trois parties, chacune va relater le point de vue d'un proche : le mari totalement déconcerté, le beau-frère à l'attitude ambigüe, et la soeur . Une oeuvre déconcertante, mais toutefois intéressante par son style si particulier.
3
Entre un "Vernon Subutex" (gênant, certains passages, un peu nombreux, à la limite de la grossièreté... Ce n'est pas le genre de moment que j'attend de la compagnie d'un livre... Mais ce n'est qu'un avis... Suis-je passée à côté ?!?) Et "Silo" dans le monde de la science fiction, mon choix s'est donc opéré par élimination ! Ici nous est contée la plongée de cette femme coréenne dans la folie, la peur de la viande, son désir intense de devenir végétale... Selon le point de vue des autres personnages... L'écriture peut être belle comme crue et dérangeante... Malgré quelques moments poétiques qui peuvent séduire, ce roman ne m'a pas enveloppée... A voté :-)