Vous êtes ici

Le Bal des folles
240
Date de parution: 
31/03/2021
Langue: 
Français
EAN : 
9782253103622
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Le Bal des folles

7,40€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

1885 : comme chaque année, à la Salpêtrière, se tient le très mondain « bal des folles ». Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Cette scène joyeuse cache une réalité sordide : ce bal « costumé et dansant » n’est rien d’autre qu’une des dernières expérimentations de Charcot, adepte de l’exposition des fous.
Dans ce livre terrible et puissant, Victoria Mas choisit de suivre le destin de ces femmes victimes d’une société masculine qui leur interdit toute déviance et les emprisonne. Parmi elles, Geneviève, dévouée corps et âme au célèbre neurologue ; Louise, abusée par son oncle ; Thérèse, une prostituée au grand cœur qui a eu le tort de pousser son souteneur dans la Seine ; Eugénie enfin qui, parce qu’elle dialogue avec les morts, est envoyée par son propre père croupir entre les murs de ce qu’il faut bien appeler une prison.

Un hymne à la liberté pour toutes les femmes que le XIXe siècle a essayé de contraindre au silence.

L’auteure trousse avec élégance cette affolante histoire. Fabienne Pascaud, Télérama.

Un roman historique singulier et engagé. Hubert Artus, Lire.

Prix Renaudot des Lycées 2019.

Prix Première plume 2019.

Les coups de coeur des libraires

À découvrir absolument !

Paris XIXè siècle, La Salpétrière. Le Docteur Charcot soigne les femmes, celles que l'on dit "hystériques", que le tout Paris vient les voir lors du bal annuel qui y est organisé, entre attirance et répulsion, comme on va au spectacle. Parmi ces femmes internées, il y a Thérèse, Louise, Jeanne... toutes ne sont pas "folles" mais souvent enfermées là par un père, un mari, parce qu'elles ont résisté à ce qui leur est imposé, sont épileptiques, ou différentes... Et puis il y a Eugénie, celle qui a découvert qu'elle avait le don de communiquer avec les défunts. Il y a aussi Geneviève, l'infirmière en chef, qui s'est forgé une carapace avec les années pour ne plus rien ressentir au contact de toutes ces femmes et qui va être ébranlée dans ses certitudes. Au cœur de ce roman, la condition révoltantes des femmes au XIXè siècles qui furent rejetées, maltraitées. De magnifiques portraits de femmes inoubliables. Un premier roman très réussi et émouvant, une belle découverte à découvrir absolument !

Frédérique Franco - Librairie Le Goût des Mots