Vous êtes ici

Le Sang versé
504
Date de parution: 
02/09/2015
EAN : 
9782253163947
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Le Sang versé

Caroline Berg (Traducteur)

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
À 145 kilomètres du cercle polaire, dans l’atmosphère crépusculaire du Grand Nord, un petit village aux environs de Kiruna, ville natale de l’avocate fiscaliste Rebecka Martinsson, est sous le choc  : le pasteur de la paroisse – une femme – vient d’être assassiné  : son corps a été sauvagement mutilé et pendu à l’orgue de son église. Après un long congé maladie, Rebecka, en mission là-bas pour son cabinet d’avocats, remonte la piste de cette affaire qui réveille le souvenir traumatisant d’un autre meurtre, celui d’un pasteur également, un an plus tôt.
 
 
Le dénouement, aussi inattendu que brutal, vaut à lui seul qu’on s’y perde toutes affaires cessantes.  Philippe Blanchet, Le Figaro magazine.
 
Les livres d’ sa Larsson sont de petits miracles.  Die Zeit.
Prix du meilleur polar suédois
2012

Les derniers avis

3
Mildred Nilsson, la pasteure d’un petit village suédois est assassinée et sa dépouille est retrouvée suspendue à l’orgue de l’église. Les policiers locaux enquêtent parmi les proches de la victime, se cantonnant à un passage en revue méthodique de toutes les personnes ayant eu maille à partir avec la pasteure au caractère affirmé. Parallèlement aux investigations policières, Rebecka Martinsson, native des lieux et avocate de son état, revient sur place pour une période délicate de convalescence faisant suite à un traumatisme psychique important. Le lecteur s’aperçoit rapidement qu’il s’agit en fait d’un personnage récurrent dans les romans d'Asa Larson, mais on se demande régulièrement quel est son rôle dans l’histoire. La majeure partie du roman est une succession de chapitres traitant alternativement l’enquête et le retour de sur les souvenirs de Rebecka. On s’y ennuie quelque peu…
3
Belle histoire où l'on s'imprègne d'un monde enneigé et des liens entre tous les personnages des villages. Une femme pasteure atypique est retrouvée assassinée et l'on découvre progressivement son caractère et ce qu'elle a apporté au village, pour mieux comprendre les conflits et rivalités qui s'ensuivent, à la croisée du chemin d'une avocate dépressive en cours de thérapie intérieure qui revient sur les lieux de son enfance et devient détective malgré elle. Les plus : histoire très bien écrite, rare pour un roman policier, plaisante à lire. Les moins : impression de délayage entre la constitution de l'énigme et sa résolution, l'énigme se résout un peu d'elle même en fait, pas de suspense ou de rebondissement, peu d'enquête au final. Finalement, on pourrait presque couper les 300 pages centrales. L'histoire parallèle avec la louve ne trouve pas sa juste place dans ce roman. Beaucoup de morts pour rien à la fin, un peu décevante.