Vous êtes ici

Les Cygnes de la Cinquième Avenue
480
Date de parution: 
28/03/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253074069
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Les Cygnes de la Cinquième Avenue

Christel Gaillard-Paris (Traductrice)

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Babe Paley est la plus en vue des « Cygnes de la Cinquième Avenue », ces femmes de la haute société new-yorkaise des années 1950. Son atout indéfinissable  : son style. Elle incarne l'élégance, fait souvent la une de  Vogue, mais ce que personne ne voit, c'est le sentiment de solitude qu'elle laisse dans son sillage, en dépit de sa fortune, de ses enfants, de son mari riche et puissant. Jusqu'au jour où Truman Capote surgit dans sa vie. Leur amitié est instantanée et fulgurante. Babe trouve chez l'écrivain prodige, aussi génial qu'extravagant, la passion qui manquait à son existence. Grâce à elle, Truman accède à cette élite qui le fascine tant. Et à ses secrets, ses rumeurs, ses scandales, y puisant son inspiration, au risque de trahir Babe.
 
Une fiction terriblement délectable et efficace.  Nathalie Crom, Télérama.

Melanie Benjamin fait tomber les masques de ces êtres iconiques et idolâtrés. Un roman sensationnel. Olivia de Lamberterie, Elle.
 
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christel Gaillard-Paris. 

Les coups de coeur des libraires

C’est l’histoire d’une amitié trahie

CLAIRE COUTHENX, de la Librairie Georges, à Talence, vous conseille : 
 
Une amitié flamboyante entre Truman Capote et Babe Paley, la reine de ce groupe de mondaines nommées les « Cygnes » par l’auteur de Petit déjeuner chez Tiffany. Une amitié profonde et sincère bâtie sur des liens très forts, une confiance absolue et des intérêts communs. Lui, toujours en quête de reconnaissance et de paillettes, et elle, plutôt en manque d’authenticité. Tous deux naviguent avec grâce dans le gotha New-Yorkais et se frayent un chemin au milieu du tumulte et des bruissements superficiels des autres cygnes. Mais poussé par son ambition dévorante, Truman va commettre un faux-pas en publiant une nouvelle, « La Côte basque, 1965 » qui trahira tous les secrets échangés avec ces oiseaux majestueux qui l’avaient accueilli à bras ouverts. Babe ne pourra jamais le lui pardonner, surtout à cause des désastreuses conséquences qui suivirent la publication. 
Un ouvrage au déroulement très fin, sorte d’étude de mœurs de cette Amérique bling-bling des années 1950.