Vous êtes ici

Les fantômes d'Eden
744
Date de parution: 
30/03/2016
EAN : 
9782253112006
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Les fantômes d'Eden

8,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
« Été 1979. Nous étions à la pointe sud de la Floride, dans les Ten Thousand Islands. Les Dix-Mille Îles. Et devant nos yeux écarquillés se déployait tout un monde d’aventures. À ce stade, nous étions encore sur le versant de l’enfance. Purs et libres. Des êtres de lumière. Pourtant, d’ici la fin de cette journée mémorable, l’un de nous allait commettre un meurtre. Et trente ans plus tard, ce crime serait toujours impuni.»
Paul Becker est dans une mauvaise passe : obèse, dépressif, divorcé et ruiné. Réfugié dans le parc de Yellowstone pour tenter de se reconstruire, il réchappe de justesse à une tentative de meurtre. Afin d’en retrouver le commanditaire, il se fait passer pour mort et se lance dans une enquête qui le plonge dans les souvenirs de son adolescence.

Entre suspense et fantastique, Patrick Bauwen s’impose parmi les meilleurs conteurs d’histoires, dans la lignée d’un Stephen King. Du grand art ! Jean-Paul Guéry, Le Courrier de l’Ouest.

Les derniers avis

3
Blogueur

C'est un rare talent d'adulte de parler « ado » sans en faire trop ou pas assez, d'être crédible au point que le lecteur se trouve effectivement en 1979 à courir les bayous dans une barque de f, mais que les hormones imposent d'ignorer pour conquérir une belle. L'auteur l'a incontestablement. Pour le reste, médecin-urgentiste lui-même, il connait et sait peupler son récit de détails précis et sérieux.

Pour le reste, il ne faut pas chercher la petite bête. C'est une belle histoire, il faut s'embarquer sans arrières-pensées rationalistes avec cette petite bande et suivre le docteur Becker dans ses investigations sans chipoter à tout moment sur la crédibilité de telle ou telle situation. L'auteur nous offre de retrouver notre intrépide âme d'enfant, ça ne se refuse pas !

Les Fantôme d'Eden est une histoire à raconter au coin du feu, terrifiante par moment, habitée de souvenirs et d'espoir d'enfants qui se fracassent sur le mur du réel et d'adultes qui sont devenus ce qu'ils ont pu. Il y a du bruit, de la fureur, des passages poétiques, bref, tout ce qui construit une vraie épopée.

Un vrai thriller, remarquablement écrit, dépaysant, palpitant. Une machine à explorer le temps , ni naïve, ni cynique. Une bouffée d'air frais dans la touffeur des bayous, même si les crocodiles du Capitaine Crochet ne sont jamais loin du plat-bord et qu'ils sont loin d'être les seuls monstres des marais de Floride.

3
Blogueur

Le roman de Patrick Bauwen cache bien son jeu. Il débute comme un thriller tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Mais il n'est pas juste un thriller ordinaire… Cette histoire prend assez vite d'autres directions – racines qui s'entortillent – pour prendre autant des allures de récit initiatique que de sombre vengeance.
Les fantômes d'Eden est un pavé (630 pages) qui fourmille d'idées, de frissons et d'émotions. le tout agencé dans une intrigue palpitante et qui ne tombe jamais dans les excès.

L'auteur a mis sans doute beaucoup de lui dans cette histoire et son personnage de Paul Becker, médecin de son état (tout comme lui). Ça se sent, et donne une toute autre dimension à ces fantômes. Des fantômes qui décidément sont bien davantage qu'un récit à suspense et un Eden qui ressemble parfois à un enfer. Heureusement, derrière la pénombre de cette mangrove, on voit poindre aussi un peu de lumière.
L'écrivain Parick Bauwen trace sa route. Avec ce roman, il s'extirpe, à coups de machette, de la forêt des auteurs et s'enracine avec brio dans la Guilde des conteurs modernes.