Vous êtes ici

Les Gens dans l'enveloppe
432
Date de parution: 
21/09/2016
Langue: 
Français
EAN : 
9782253067887
Editeur d'origine: 
JC Lattès

Les Gens dans l'enveloppe

8,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
En juin 2012, j’achète à un brocanteur sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne sais rien. Les photos m’arrivent dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe il y a des gens, à la banalité familière, bouleversante. Je décide de les inventer puis de partir à leur recherche. Un soir, je montre l’enveloppe à Alex. Il dit : «  On pourrait aussi en faire des chansons, ce serait bien.  » Les gens dans l’enveloppe, un roman, une enquête, des chansons.
I. M.
 
Un tourbillon de sens et d’émotion. Un dispositif renversant. La preuve que la littérature est bien un art vivant.  Hubert Artus, Lire.

Difficile de dire laquelle des deux parties est la plus émouvante. Isabelle Monnin a une plume, et de l’humanité.  Sophie Delassein, L’Obs.

Un grain, une poésie, une gravité rares.  Juliette Einhorn, Le Magazine littéraire.

Les derniers avis

3
Blogueur

L’entreprise dans laquelle s’est lancée l’auteur de Daffodil Silver est un exercice d’écriture génial. Mais pas que. Car la création littéraire est vraiment là et elle est magnifique. Ensuite, suivre Isabelle Monnin dans son investigation est passionnant. Ce tourbillon de bonnes idées, ces mots poétiques, l’émotion conçue puis l’émotion on ne peut plus réelle et palpable font s’interroger sur la littérature, les livres, l’invention, la famille, l’identité, la vie, la mort, le bonheur. Les gens dans l’enveloppe est un livre comme le lecteur n’en a sûrement jamais lu. Un ouvrage formidable par son origine, sa naissance et sa facture intellectuelle, ainsi que par toute l’humanité qu’il fait jaillir de ses pages.

3
Comment trouver les mots qui ne trahissent pas pour dire mon enthousiasme et le panel d'émotions traversées à la lecture, non, à la découverte de cet ouvrage hybride ? A la fois roman, enquête aux teintes d'introspection, histoire de rencontres, CD... On pourrait presque parler de performance, telle qu'on l'imagine dans l'art contemporain ! Au départ, une idée originale et singulière d'Isabelle Monnin, écrivaine inspirée. A l'arrivée, un résultat collectif, où se mêlent les voix de plusieurs artistes et des “gens” . Revenons déjà à ce concept initial : acheter des photos de famille, d'une famille, via internet et en faire la matière première d'un roman. Puis décider de partir à la recherche des “vrais” gens qui figurent sur ces photos, et écrire le journal de cette quête. Quelle créativité dans cette idée ! Elle suscite d'emblée la curiosité, l'envie ! L'écriture de la partie roman est poétique, mélancolique, inventive. Elle m'a emportée, conquise... Les différents procédés, tons, styles adoptés en fonction des protagonistes m'ont touchée , me les ont rendus presque palpables... C'est sensible, délicat. C'est beau... Les photos placées au coeur du livre m'ont aimantée, j'y suis revenue sans cesse, encore et encore au cours des différentes phases de lecture... La partie “enquête” du livre à laquelle je ne m'attendais pas avant d'avoir le livre entre les mains (bel objet en soit, d'ailleurs !) m'inquiétait un peu en amont. Sera-ce aussi captivant que la vie romancée ?! La réponse est oui !! Avec respect, pudeur mais aussi implication personnelle, Isabelle Monnin nous livre son chemin à la rencontre de ces “Gens” et c'est passionnant ! Ou comment l'expérience créative, le défi littéraire se transforme en aventure humaine . Comment aller à la rencontre de l'autre, des autres, des Gens nous expose et peut s'avérer aussi une route vers soi. Le CD, joint dans son enveloppe, ajoute à l'émerveillement. Quelle trouvaille ! C'est doux, c'est judicieux... notamment le fait que ce soit des comédiennes qui portent en chanson la voix des personnages. Je ne me lasse pas de l'écouter, mes enfants commencent à en fredonner les mélodies !!! Bref, Je quitte ce livre avec quasi un sentiment de jalousie ! J'aurais voulu être celle qui a eu cette idée géniale ! J'aurais voulu que ce soit moi, et les membres de ma famille, qui figurions sur les photos et que ce soit sur nous que se soit posé ce regard bienveillant et curieux et imaginatif ! J'aurais aimé toucher du doigt une telle aventure qui réunit deux des phares de ma vie, la littérature et les rapports humains...!