Vous êtes ici

Les Heures souterraines
256
Date de parution: 
02/03/2011
EAN : 
9782253134213
Editeur d'origine: 
JC Lattès

Les Heures souterraines

7,40€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Mathilde et Thibault ne se connaissent pas. Au cœur d'une ville sans cesse en mouvement, ils ne sont que deux silhouettes parmi des millions. Deux silhouettes qui pourraient se rencontrer, se percuter, ou seulement se croiser. Un jour de mai. Les Heures souterraines est un roman vibrant et magnifique sur les violences invisibles d'un monde privé de douceur, où l'on risque de se perdre, sans aucun bruit.

Avec tendresse et légèreté, Delphine de Vigan met en scène deux personnes en détresse dans un Paris oppressant. Robert Solé, Le Monde.

Ce roman sensible et dérangeant est un peu triste. Triste, donc superbe. François Busnel, L’Express.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Marie de la Librairie La Griffe Noire (Saint-Maur-des-Fossés)

C'est à la fois terrible parce qu'on ne peut pas lâcher le livre avant la fin - et si on a le malheur de faire une pose, la sensation nous poursuit quoi que l'on fasse - et à la fois merveilleux d'être emporté à ce point par une histoire.
C'est une expérience incroyable que l'auteur nous fait vivre. C'est fort, émouvant, ça se lit avec une facilité incroyable, c'est presque comme un scénario, on le vit plus qu'on ne le lit et c'est pour cela qu'il a autant d'impact.
Et puis, elle nous achève à la fin, nous laissant suspendus à cette seconde d'éternité, avec tous ces sentiments en nous, toutes ces réflexions qui nous tourneboulent, cette secousse, ce tsunami d'émotions, cette compassion soudaine qui naît en nous.
Attention, ce livre vous rend "addict de l'auteur". Comme je n'étais pas rassasiée du premier, je me suis précipitée sur ses livres précédents avec le même bonheur...

http://www.lagriffenoire.com/

D'autres coups de cœur libraires, en vidéos ? cliquez ici

L'avis d'Audrey de la librairie FNAC (Rouen).

Malaise dans la ville.

Mathilde, cadre dynamique, se voit progressivement dépossédée de son travail par un supérieur hiérarchique pervers. Thibault, médecin urgentiste, parcours Paris pr visiter des patients aux problématiques médicales et humaines variées. Un roman dont la finesse psychologique et le suspense tiennent le lecteur en haleine.

L'avis de Gautier de la librairie FNAC (Lille).

Subtil et d'actualité.

Ce roman articulé autour de deux personnages principaux et les remous de leurs existences, qu'ils soient d'ordre privés ou professionnels, se renforce par la résonnance sociale que l'auteure explore ici. Du bruit de la ville, de ses souterrains, de son omniprésence étouffante... Une réussite !

L'avis de Rose Marie de la librairie FNAC (Mulhouse).

Deux vies parallèles, celle de Mathilde cadre dans une entreprise, et de Thibault médecin urgentiste. L'évolution du roman est prenante et l'on ressort k.o de cette histoire. L'auteur ne tombe pas dans la facilité, à lire d'urgence.

Les derniers avis

3
A travers ce livre on suit 2 personnages: Mathilde et Thibault qui ne se connaissent pas. On va passer de l'un à l'autre tout au long du livre. Mathilde est veuve et élève seule ses 3 enfants. Elle est victime de harcèlement au travail sans savoir pourquoi tout à basculer du jour au lendemain. Thibault est médecin, il se déplace au domicile des personnes. Il quitte Lila car il s'aperçoit qu'il ne peut pas la forcer à l'aimer. Ces 2 écorchés de la vie vont-ils se rencontrer ou bien se croiser sans s'en apercevoir ? Ce livre parle de la violence silencieuse. Je l'ai trouvé déprimant même s'il est réaliste : solitude, harcèlement, amour non réciproque,ignorance, .... sont devenu notre quotidien.(malheureusement, c'est ce qui me déprime). Ce roman nous bouscule dans notre quotidien et nous fait réfléchir sur ces sujets.
3
"Alors il voudrait lui dire que non. Il voudrait lui dire avant de te rencontrer j'étais un aigle, un rapace, avant de te rencontrer je volais au dessus des rues, sans jamais rien heurter, avant de te rencontrer, j'étais fort." C'est le deuxième livre que je lis de Delphine de Vigan et je suis toujours aussi enchantée par ce qu'elle écrit. Dans ce livre nous suivons la trajectoire de deux personnes Mathilde et Thibault qui ne se connaissent pas. Ils vivent tout les deux dans la même ville, pourraient se rencontrer, se croiser... C'est un livre magnifique sur l'inhumanité des grandes villes et leur violence qui deviennent ravageuse sur des personnes déjà affaiblis. Mathilde et Thibault travaillent et subissent tous les deux une violence tapie dans les entrailles de la ville. Une violence telle, qu'elle en fait des êtres de papier qu'un simple souffle suffirait à faire tomber. Au delà de la ville c'est aussi la violence de certaines entreprises ou sociétés qui érigent en leur propre sein leur propre loi ouvrant ainsi la voie à des processus de destruction possibles que l'on découvre et enfin la violence de la mort et la maladie qui frappent en aveugle les êtres sur son passage. Un livre fort !