Vous êtes ici

Les Petites filles
480
Date de parution: 
08/02/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253086741
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Les Petites filles

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Bénévole dans une association qui s'occupe d'enfants, Lina est partie poursuivre ses études à Mou di, en Chine. Thomas, lui, enquête pour une ONG sur les disparitions (de petites filles essentiellement) qui sévissent depuis des décennies dans cette région reculée. La jeune femme accepte de lui servir d'espionne sur place. Elle découvre vite les ravages de la politique de l'enfant unique. Mais ses questions vont semer le trouble dans le village.
Quand un mystérieux assassin se met à éliminer un à un tous ceux qui semblaient savoir quelque chose, elle se sent prise au piège.
Réseaux d'adoption clandestins, mafias chinoises, trafics d'organes, prostitution... Oscillant entre passé et présent, un thriller dépaysant qui nous conduit au cœur d'une Chine cynique et corrompue, où la vie d'une petite fille ne vaut que par ce qu'elle peut rapporter.
 
Un roman plein de suspense, des scènes qui vous font dresser le poil. La Voix du Nord.
 
Prix du Polar historique 2016

Les coups de coeur des libraires

Coup de cœur de la librairie Terre des livres (Lyon)

"Premier livre d’une jeune auteure française, le très habile Les Petites Filles constitue une plongée fascinante dans le continent asiatique. Placé dès l’exergue sous le patronage de Xinran, ce polar met en scène Lina, jeune étudiante écorchée vive, partie poursuivre ses études en Chine pour parfaire sa maîtrise de la langue. Mais les choses ne se passent pas comme prévues et elle se retrouve à enquêter, pour le compte d’une ONG, sur des disparitions de fillettes au sein d’une région reculée. Un coin perdu au milieu des rizières où il ne fait pas bon être fille et où les curieux et les étrangers ne sont pas les bienvenus. À trop fouiller dans le passé et les secrets enfouis, Lina comprend vite qu’elle se trouve en danger. Avec cette immersion captivante au cœur des zones rurales, qui montre les ravages de la politique de l’enfant unique, Julie Ewa ménage avec adresse le suspense dans un polar documenté, et nous prouve que la Chine n’a pas fini de fasciner." - Sarah Gastel

Les derniers avis

3
Autour de l’histoire tragique de la condition des femmes chinoises et surtout des pauvres petites filles nées pendant la politique de l’enfant unique, c’est toute une série d’atmosphères qui émane de ce roman. Celle des rizières, de la chaleur moite et des moustiques. La pensée bouddhiste à travers Maître Yao-Shi. Les ravages de l’alcool de riz dans ces contrées reculées. La misère des villages dans cette campagne chinoise. La mainmise de la mafia chinoise qui profite des faiblesses des villageois. La honte pour une femme de mettre au monde une fille… Julie Ewa débute son livre avec l’accouchement d’une villageoise en 1991, année de sa propre naissance en France et l’on ne peut s’empêcher de constater, douloureusement, comme ces deux naissances sont aux antipodes. Lina, jeune étudiante française, arrive en Chine en cet été 2013. Elle va nous emmener, une vingtaine d’années plus tôt, dans les pas de Sun, jeune mère d’une fillette de 6 ans. Au fur et à mesure de chapitres courts au rythme haletant, nous naviguons entre ces deux époques pour découvrir le destin tragique de cette jeune femme. L’écriture est jeune, simple et dynamique. L’intrigue est parfaitement maîtrisée même si, à mes yeux, ce n’est pas le suspense que je retiendrai de cette lecture mais plutôt cette intrusion profonde et explicite dans ce milieu campagnard chinois. C’est un roman riche, profond et bouleversant sur les atrocités perpétrées par l’homme. Je terminerai juste avec cette petite phrase cinglante, chargée de douleur, de la belle-mère de Li-Li qui vient d’accoucher : « Ce n’est pas un bébé, juste une fille. »
3
Sans hésitation, lisez ce bouquin qui ne vous laissera pas insensible. Parfaitement bien écrit et bien construit ! Vous allez plonger dans une Chine qui ne manquera pas de vous surprendre. Bravo Julie pour ce roman !