Vous êtes ici

L'Oeil de Caine
480
Date de parution: 
07/05/2008
EAN : 
9782253123118
Editeur d'origine: 
Albin Michel

L'Oeil de Caine

8,10€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Hazel Caine, la star des médias hollywoodiens, anime une nouvelle émission de télé-réalité appelée "L'oeil de Caine" qui réunit 10 candidats dissimulant chacun un secret. Alléché par les 20 000 $ qu'on lui a donné, chaque candidat a été choisi pour ses compétences ou sa personnalité : Elizabeth, la femme battue, Vector, le crack en informatique, Pearl, la star du porno, Lenny, le retraité homosexuel ou encore Karen, chirurgienne réputée... Mais le bus chargé de les conduire dans un lieu protégé près de Las Vegas n'arrive pas à destination. Attendant son heure, un invité surprise a détourné le car et embarqué les participants dans un jeu sanglant dont il dicte les règles. La tension monte, et les morts se succèdent sous l'oeil des caméras.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Gérard Collard de la librairie La Griffe Noire (St-Maur-des-fossés)

Une des fins les plus incroyables de tous les temps !!! un polar bien dans notre temps, un auteur qui a le génie pour nous tromper jusqu’à la scène finale qui nous laisse K.O !
http://www.lagriffenoire.com/

D'autres coups de coeur libraires, en vidéos ? cliquez ici !

L'avis du libraire

Lauréat du Prix des lecteurs 2008, ce roman est aussi dans le coeur des libraires...

D'autres coups de coeur libraires, en vidéos ? cliquez ici !

Les derniers avis

3
voici le livre de poche que je recommande à tous mes proches depuis sa sortie, le lecteur est tenu en haleine jusqu'à la fin... et quelle fin! Bravo monsieur Bauwen pour ce chef d'oeuvre du thriller!
3
Je me suis jetée sur « L’œil de Caine » après avoir dévoré « Monster », le premier roman de l'auteur. C’est absolument machiavélique. Un rythme de folie. Des rebondissements qui n’arrêtent pas. La construction du roman est d’une efficacité redoutable. L’écriture est fluide, évocatrice et rythmée, comme il se doit. Patrick Bauwen prend un malin plaisir à balader son lecteur en l’attirant vers de fausses pistes. De nombreuses fois, je me suis dit que j’avais deviné la fin et en fait… pas du tout. J’ai été soufflée par le coup de poing du final. Bon, il est vrai qu’avec le recul, tout ce qui arrive dans l’histoire peut paraître un peu excessif mais je dois avouer que je suis bien rentrée dedans. Bref, un thriller bien noir, bien glauque, bien surprenant comme j’aime bien.