Vous êtes ici

Lusitania
624
Date de parution: 
12/04/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253085997
Editeur d'origine: 
Le Cherche Midi

Lusitania

8,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
1er mai 1915. Le Lusitania, luxueux paquebot britannique, quitte New York pour rejoindre Liverpool. Quelque 2 000 passagers profitent des équipements modernes du « lévrier des mers ». Les eaux entourant l'Angleterre sont classées en zones de guerre, mais le capitaine du navire connaît les règles interdisant les attaques de bateaux civils. Dans son périmètre, à bord du sous-marin allemand U-20, le Kapitänleutnant Walther Schwieger a un objectif tout autre.
Erik Larson nous embarque dans l'atmosphère suffocante du sous-marin, éclairant d'une lumière inédite ce naufrage qui contribua à faire entrer les États-Unis dans la Première Guerre mondiale.
 
Une reconstitution historique captivante. Yetty Hagendorf, Historia.

Larson raconte comme on filme : au plus près des événements, des acteurs et des témoins. Hautement recommandable. Jean-Christophe Buisson, Le Figaro magazine.

Un grand plaisir de lecture. Nathalie Six, Avantages

Les derniers avis

3
Blogueur

"A travers ce récit nous apprenons en dehors des sentiers battus par l’histoire institutionnelle, rabattue pour construire notre croyance collective. La liberté de savoir, la liberté de choisir, notre liberté que seule peut se permettre la littérature."

3
Blogueur

"Il y a de ces livres dont je sais après une dizaine de pages seulement qu’ils seront un vrai coup de coeur et qu’ils me passionneront. "Lusitania" en fait partie.

Je suis une grande amatrice d’histoire lorsqu’elle est bien présentée, de façon attrayante et  autant dire que si Erik Larson avait été mon professeur d’histoire, j’aurais été plus attentive en cours. Non seulement il est extrêmement bien documenté (en témoignent les presque soixante pages de notes et de bibliographie), ce qui donne un récit complet et dont on ne ressort pas frustré par manque d’informations, mais en plus il présente les choses d’une façon telle que l’on a l’impression de lire un roman et non pas la narration de faits réels."