Vous êtes ici

Park Avenue
480
Date de parution: 
09/04/2014
EAN : 
9782253177432
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Park Avenue

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

En épousant Merrill par amour, le jeune avocat Paul Ross est entré dans le clan Darling avec son cortège de privilèges : un appartement sur Park Avenue, un job en or, des week-ends dans les Hampton et des soirées avec le tout Manhattan. Mais bientôt Wall Street plonge et les grandes banques menacent de s'effondrer. Un scandale vient éclabousser la famille Darling, la propulsant sous les feux des médias, et Paul doit choisir son camp. Sauver sa peau en trahissant sa femme et les siens ou les protéger, coûte que coûte. Cristina Alger pose un regard subtil et implacable sur cette haute société new-yorkaise dont la crise financière de 2008 va faire voler en éclats les certitudes. Un roman étincelant, drôle et féroce, aussi tendu qu'un thriller, sur lequel plane l'ombre de Madoff.

La crise a du bon. Grâce à elle, il y a des romans comme Park Avenue. Eric Neuhoff, Le Figaro.

Les derniers avis

3
Périls en la demeure, A une mort succède une autre, Richesse réelles et apparentes se comparent. Kystes d'un fonctionnement se déclarent. Ainis va la vie, Vogue la galère Encourage-toi mon pair. Nul n'est sensé ignoré la loi. Usurpé par des codes d'égo. Et la convoitise des gains s'encourage au plus haut. Véronique Dubois
3
Ce roman avait tout pour ne pas me plaire, entre chronique mondaine d’une golden family dans le Manhattan des beaux quartiers et crise financière, un habillage pas franchement des plus sexy pour une intrigue qui, finalement, au fil des pages, s’installe implacablement. On finit par s’attacher à ces personnages pourtant tout entiers dans le paraître, à vouloir qu’ils se sortent d’un engrenage qu’ils n’ont pas tous volontairement sabordé. L’écriture est suffisamment subtile pour ne pas plonger dans le mélo mielleux, et Cristina ALGER suffisamment fine pour ne pas conclure par le happy end pourtant attendu, et mettre les personnages face à leur réalité. Une immersion totale et réussie dans les hautes finances de ce monde.