Vous êtes ici

Pourquoi les oiseaux meurent
168
Date de parution: 
21/08/2019
EAN : 
9782253906698
Editeur d'origine: 
Finitude

Pourquoi les oiseaux meurent

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Dans un champ en Haute-Normandie, on a trouvé des centaines d’oiseaux morts.
Il a plu des oiseaux et manifestement tout le monde s’en fiche. À peine quelques entrefilets dans la presse locale. Seul un jeune Parisien, histoire d’échapper à sa thèse, se passionne pour le phénomène. D’autant que c’est arrivé dans le village où il a grandi.
Pour en savoir plus, il embarque à bord d’un bateau de croisière qui descend la Seine et commence son enquête. Les pistes se multiplient, toutes plus inattendues et extravagantes les unes que les autres. Il tombe amoureux, se découvre des alliés, des ennemis, s’invente une famille et tente de mettre un peu d’ordre dans ses notes et dans sa vie.

Victor Pouchet signe un premier roman malicieux, et propose un river-trip normand comme d’autres un road-trip californien.

Une flânerie brillante, hilarante et incongrue. Christine Ferniot, Lire.

Chic, léger, drôle, habile. Jean-Christophe Buisson, Le Figaro magazine.

Un savoureux, ironique et mélancolique premier roman. Jérôme Garcin, L’Obs.

Prix de Trouville – Pavillon Augustine.

Les derniers avis

4

Une presque fable merveilleusement écrite qui enchante par le traitement insolite de son sujet, lui aussi saugrenu. La quête volatile du narrateur est en fait prétexte à plusieurs digressions, certaines plus plaisantes à lire que d'autres — la dernière partie du livre aurait mérité un allègement — ; des divagations quelquefois dignes d'un déséquilibré qui s'attachent tant bien que mal à l'enquête première, la raison pour laquelle je me suis d'abord intéressée au roman (j'aime les oiseaux). Il n'est donc pas vraiment question de petites bêtes à plumes (en tout cas, elles ne sont que des cadavres, par conséquent un motif moribond échoué sur la plage comme sur le papier), mais plutôt des méandres d'une pensée partie à la recherche d'elle-même.

C'est tout à fait le genre d'ouvrage qui fascine ou désintéresse dès les premières pages. En tout cas, le style est remarquable.