Vous êtes ici

Purge
429
Date de parution: 
01/02/2012
EAN : 
9782253161899
Editeur d'origine: 
Stock

Purge

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

1992, fin de l’été en Estonie. L'Union soviétique s'effondre et la population fête le départ des Russes. Sauf la vieille Aliide, qui redoute les pillages et vit terrée dans sa ferme. Lorsqu’elle trouve dans son jardin Zara, une jeune femme que des mafieux russes ont obligée à se prostituer à Berlin, meurtrie, en fuite, elle hésite à l’accueillir. Pourtant, une amitié finit par naître entre Zara et elle. Aliide aussi a connu la violence et l’humiliation… A travers ces destins croisés pleins de bruit et de fureur, c’est cinquante ans d’histoire de l’Estonie que fait défiler Sofi Oksanen.

Un très grand livre sur le mensonge et la peur. On en sort ébloui par la maîtrise et secoué par le propos. Alexandre Fillon, Lire.

Un livre âpre et dur qui met en parallèle la violence sur les femmes et sur les peuples. Augustin Trapenard, Elle.

Prix des lecteurs du livre de poche - Choix des libraires
2012

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Delphine de la librairie La Réserve (Mantes-la-ville)

Le style de Sofi Oksanen est direct et sonore ; son récit se déroule méthodiquement jusqu’à un épilogue implacable vers lequel elle nous entraîne sur un rythme régulier mais opiniâtre. Elle a su magistralement rendre les sentiments d’oppression, de crainte, de lâcheté, de honte… Ses personnages de femmes sont intenses, vibrants, extraordinairement convaincants. Quant au contexte hardiment exposé, il est facile de comprendre que ses évocations historiques aient galvanisé les uns et gênés les autres aux entournures.

Une jeune auteure audacieuse et talentueuse : résolument à lire et à suivre…

http://www.librairielareserve.fr/

D'autres coups de cœur libraires, en vidéos ? cliquez ici

L'avis de Olivier Schittenhelm de la librairie L'Escale littéraire (Paris)

De la terrible époque stalinienne au postcommunisme glauque, "Purge" revient sur l'histoire de l'Estonie, dont la mère de l'auteur est originaire. Sofi Oksanen souligne avec habileté que de nombreuses exactions furent commises dans cette ancienne république de l'URSS. [...] Roman aux accents dostoïevskiens, "Purge" évoque également sans détours ni pudeur la prostitution des filles de l'Est. La langue de Sofi Oksanen est belle, souvent poétique, elle éclaire, explique et apaise.