Vous êtes ici

Pyromane
448
Date de parution: 
28/03/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253237099
Editeur d'origine: 
Agullo

Pyromane

Erik Veaux (Traducteur)

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
À Varsovie, au cœur de l'hiver, l'inspecteur Mortka est appelé sur le lieu d'un incendie. Dans les ruines fumantes, on découvre le corps de Jan Kameron, un businessman qui fraye parfois avec la mafia. Sa femme, Klaudia, lutte pour sa vie à l'hôpital. Mortka aimerait croire à un accident, mais il lui faut se rendre à l'évidence : un pyromane sévit dans les rues de la capitale, balançant des cocktails Molotov par les cheminées et semant la mort sur son passage.
Il faudra toute la ténacité de Mortka pour mener à bien une enquête où les fausses pistes abondent. Sans compter sa hiérarchie qui lui colle une profileuse dans les pattes, et le comportement suspect de son adjoint porté sur la boisson.
 
 
Un livre sombre et âpre, plein de mystères. Le polar polonais a désormais sa star.  Philippe Blanchet, Le Figaro.
 
Porté par une intrigue percutante et une galerie de personnages bien trempés, Pyromane tient ses promesses.  Estelle Lenartowicz, Lire.

Traduit du polonais par Erik Veaux.

Actualités

Amateurs de littératures policières, rendez-vous du 12 au 14 octobre à Toulouse Polars du Sud ! Au programme, rencontres d'auteurs, tables rondes, enquêtes, expositions... tout cela sur le thème du polar. Mais ce n'est pas tout ! Le parrain de cette 10ème édition de Toulouse Polars du Sud,...

Les coups de coeur des libraires

Un grand bonheur !

Voici le choix de FRANCIS de la FNAC à Montpellier :
Tout est réussi dans Pyromane, de l'excellente intrigue jusqu'aux personnages à la psychologie bien fouillée. Et comme Wojciech Chmielarz apporte toute la densité nécessaire à la réussite d'un superbe roman policier, c'est, en plus d'une belle découverte, un grand bonheur: foncez!

Les derniers avis

4

Bienvenue en Pologne, dans la police criminelle de Varsovie avec l'inspecteur Jakub Mortka dit le Kub : un flic à l'ancienne, droit dans ses bottes et avec un caractère bien trempé. Ajoutez à cela un hiver vigoureux, un soupçon de vodka et un pyromane pour finir le tableau : vous avez la base de notre histoire.
Le mélange est efficace et donne tout de suite envie de se plonger dans le livre. Mortka n'a pas la langue sans sa poche, son personnage est particulièrement intéressant et travaillé.
Le style de l'auteur est vif, parfois presque brusque, comme pour coller au personnage principal. On arrive quand même facilement à suivre l'intrigue bien gérée par Chmielarz mais que je trouve toutefois terminée un peu trop vite.
C'est donc un roman policier solide et agréable à lire qui nous arrive de l'est en espérant que les autres titres de cette série soient eux aussi traduits rapidement.

3
Blogueur
J’ai eu énormément de mal avec les 100 premières pages du roman. Je trouvais l’intrigue poussive, mal amené, et surtout j’avais particulièrement du mal avec les deux flics qui faisaient le maximum pour croire qu’il s’agissait d’un accident. Mais au fur et à mesure de ma lecture, l’intrigue a réussi à se complexifié, à se densifier. L’auteur nous emmène habillement sur différentes pistes afin de brouiller les cartes. Tout en restant cohérent et plausible.
 
Le personnage principal, bien que parfois acariâtre, renfermé, irritable, se révèle bien vite être quelqu’un d’honnête et épris de justice. Son collègue est aussi nuancé, de par son côté attachant et proche de Mortka, mais aussi par son côté beaucoup trop porté sur la boisson et violent avec sa femme. J’ai juste trouvé regrettable que le pyromane ne soit au final qu’un personnage très secondaire, sans personnalité vraiment forte et qu’il soit la plus part du temps effacé…
 
Pyromane de Wojciech Chmielarz possède beaucoup de qualités, c’est indéniable. A commencer par sa fin qu’il est difficile de découvrir sans regarder l’ensemble des pièces et de réfléchir aux relations des personnages. Cependant, le rythme un peu lent du début combiné à un “méchant” sans grand charisme m’a un peu déçu. A lire tout de même.