Vous êtes ici

Summer
288
Date de parution: 
02/01/2019
EAN : 
9782253074168
Editeur d'origine: 
JC Lattès

Summer

7,40€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer Wassner, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs ?

Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences. Comment vit-on avec les fantômes ?

Une œuvre magnétique à la lisière du thriller et du récit poétique. Nathalie Crom, Télérama.

Un univers singulier teinté d’onirisme fantastique où Monica Sabolo explore en apnée les profondeurs vertigineuses de la psyché. Véronique Cassarin-Grand, L’Obs.

Il serait dommage, et c’est une litote, de passer à côté de Summer. Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.

Sélection PDL
2019

Actualités

Charlotte Bouteloup, bloggeuse littéraire connue sous le nom de Loupbouqin a eu la chance d'échanger avec Monica Sabolo autour de son livre Summer et de son univers si particulier. Extrait : C. B : Bonjour Monica, Vous savez tout l’admiration que j’ai pour vous et votre écriture...

Les coups de coeur des libraires

Vous ne le lâcherez pas !

Summer n'a que 19 ans lorsqu'elle disparaît mystérieusement au bord du lac Léman. Depuis, son frère Benjamin, qui était présent ce jour-là, reste hanté par ce drame et vit dans le passé et les remords . Voici un roman fort, angoissant, puissant ! A lire, absolument ...

Virginie - Fnac de Lille

Disparition... comme oppression!

Summer disparaît un été; petit à petit éclot la névrose familiale au travers des souvenirs du frère, le narrateur. Le lecteur a matière à imaginer plusieurs pistes toutes plus embarrassantes les unes que les autres, mais finement suggérées. La pertinence de l'analyse psychologique est admirablement servie par le style.

Huguette - Fnac de Rennes

Disparition d'une adolescente ou fugue ?

Un thriller psychologique d'une grande intensité. Benjamin, le frère de Summer est le seul à se préoccuper de la disparition de sa soeur un été lors d'un pique-nique.

24 ans après, certaines zones d'ombre vont s'étaler au grand jour. Qu'est-il arrivé à Summer? Lisez ce sombre roman et vous le saurez.

Louis - Fnac Victor Hugo à Grenoble

Les derniers avis

1
Blogueur

J’avais beaucoup, beaucoup entendu parler de Summer, roman de Monica Sabolo. Des avis très divergents, allant du meilleur au pire.

Il était donc temps que je me fasse ma propre opinion . Ce fut le cas grâce au Prix des Lecteurs du Livre de Poche, puisque j’ai la grande chance de faire partie du jury 2019, dans la catégorie « Littérature ».

Ne tournons pas autour du pot, j’ai eu beaucoup de mal avec cette histoire de mystérieuse disparition d’une splendide jeune fille lors d’un pique-nique familial.

Summer, c’est le prénom de l’héroïne, a alors dix-neuf ans. Elle est l’aînée des enfants d’une famille parfaite, dont on devine très vite les failles et les secrets.

Vingt-quatre ans plus tard , son jeune frère, toujours traumatisé et profondément dépressif, revient sur les lieux du drame.

Si le début pouvait laisser présager une intrigue intéressante, le soufflé est bien vite retombé.

J’ai eu l’impression de tourner en rond, et je n’ai pas réussi à entrer en empathie avec les personnages, élément essentiel à mes yeux pour qu’une lecture m’emporte. Essai non transformé , je suis passée totalement à côté du récit.

3

Les premières pages fleurent bon les gens chics, une bourgeoisie assumée, des amitiés tonifiantes et une famille idyllique.
Le premier craquement apparaît très vite à travers le prisme du lac Léman et ses eaux glacées. Les personnages se dévoilent progressivement avec le père dominateur, hâbleur et convaincu de sa réussite. La mère s'enferme hélas assez vite dans le cliché de l'épouse insignifiante et les enfants dans ceux des névroses égocentriques exacerbées par les drogues. Bref on s'ennuie..... sauf que la dernière partie annonce une succession de rebondissements qui au final fait exploser littéralement cette famille. Chacun des personnages porte sa croix et repart avec la lucidité d'avoir beaucoup raté !
Monica Sabolo a su nous entraîner avec malice dans l'intimité de cette famille mais il est maintenant nécessaire de renouveler le genre !