Vous êtes ici

Tableau de chasse
240
Date de parution: 
09/03/2016
EAN : 
9782253098508
Editeur d'origine: 
Héloïse d'Ormesson

Tableau de chasse

6,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Jeune couple trentenaire déjà usé par la routine, Manon et Vincent s’éloignent de plus en plus l’un de l’autre. Lors d’un week-end en Normandie chez les parents de Vincent, Manon rencontre Éric, un ami de la famille. L’attirance entre la jeune femme et cet homme plus âgé qu’elle est immédiate.
De retour à Paris, ils se revoient, et, s’installant bientôt dans le mensonge, ils s’abandonnent à la passion, sans en imaginer les conséquences.

Arnaud Guillon a le sens de l’attente, de l’entre-deux, de l’atmosphère et du détail, lequel, s’il ne tue pas tout de suite, finit par faire bien des ravages. Une incontestable réussite romanesque. Pierre Vavasseur, Le Parisien.
 
Si l’on apprécie de respirer dans un livre, et la caresse d’une prose contenue, on sera comblé. Alice Ferney , Le Figaro littéraire.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de la Page des Libraires

"Dans une écriture implacable, Arnaud Guillon décrit ce qui a tout d’une tragédie moderne. Ses personnages
sont entraînés malgré eux vers un dénouement dont l’issue impensable laisse le lecteur sans voix."

Aurélia Durandal

L'avis de la Librairie des Halles

"Tableau de chasse d’Arnaud Guillon, au style résolument masculin, actuel et direct, n’est pas deceux que l’on oublie. Une histoire aux accents de tragédies grecques et autres drames shakespeariens, qui pourrait s’inscrire sans déparer dans la lignée des classiques français."

Chantal Manguy

Les derniers avis

3
Blogueur

On voit d’ici le film qu’on tirerait de ce beau roman d’Arnaud Guillon, le sixième en quinze ans et le premier depuis Hit-Parade en 2007 : un délicieux marivaudage qui, fatalement, tournera au règlement de comptes et au drame, dans une ambiance à la Claude Sautet (à qui il n’est pas fait référence par hasard). Les premiers chapitres sont les meilleurs ; Guillon décrit avec une lenteur calculée le jeu discret de la séduction entre Eric et Manon, sous les yeux naïfs de Vincent et des parents. La suite n’est pas mal non plus, où Guillon complique le scénario en révélant les liens inattendus entre ses personnages, et donne une couleur psychanalytique à l’ensemble. Le style, économe, clair, précis, est excellent, à part peut-être le choix, pas toujours payant, d’alterner passé composé – pour l’action – et passé simple – pour les flashbacks. Tableau de chasse est, en somme, un délicieux roman français classique, presque à la manière de, truffé de clins d’œil et bien rythmé, pour conduire son lecteur jusqu’au dénouement théâtral avec la vivacité d’une Alfa Coupé Bertone.

3
Blogueur

Je ne connaissais pas Arnaud Guillon et j'ai apprécié son écriture délicate. Il nous parle de couples, celui de Manon et Vincent, celui des parents de Vincent, d'amour, d'amitié de très longue date, de l'adultère qui mène aux tromperies et des mensonges qui précipiteront tous les membres de la famille vers un drame auquel on ne s'attend absolument pas.
L'histoire s'accélère dans le dernier tiers du livre et c'est pour moi la partie la plus intéressante. J'ai l'impression que l'histoire se termine trop vite, bien que celle-ci nous laisse sans voix, et qu'il aurait pu développer beaucoup plus les derniers évènements pour nous maintenir plus longtemps en haleine.