Vous êtes ici

Trois mille chevaux-vapeur
696
Date de parution: 
30/09/2015
EAN : 
9782253087120
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Trois mille chevaux-vapeur

8,30€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
1852, pendant la 2e guerre anglo-birmane. Le sergent Arthur Bowman doit accomplir une mission secrète. Mais l’expédition tourne mal et les hommes sont capturés et torturés pendant plusieurs mois. Seuls dix d’entre eux survivront.
Londres, 1858. Alors qu'il noie son passé dans l'opium et l'alcool, Bowman découvre dans les égouts le cadavre d'un homme atrocement mutilé. La victime semble avoir subi les mêmes sévices que ceux qu'il a endurés six ans auparavant. Persuadé que le coupable est l'un de ses anciens compagnons de captivité, Bowman décide de partir à sa recherche.
De la jungle birmane à l'Amérique de la conquête de l'Ouest en passant par les bas-fonds londoniens, l'histoire d'une quête personnelle et de la métamorphose d'un homme, dans un monde en pleine mutation.
 
Venu du polar, Antonin Varenne rejoint la littérature populaire de haut vol, enjouée, référencée, intelligente. Un sacré bouquin.  Thierry Gandillot, Les Échos.

Les coups de coeur des libraires

Choix de Didier Coviaux de la Librairie "Le Comptoir des Mots" à Paris

L'aventure est trop souvent délaissée par les écrivains français contemporains et c'est dommage...
Avec autant de brio que d'ambition, Antonin Varenne rattrape joliment cette lacune : fourmillant de détails, ses Trois mille chevaux vapeur nous font cavaler de la Birmanie au Nouveau Monde, entre 1852 et 1860, au rythme d'un sombre et passionnant périple.
Digne de Conrad, Stevenson ou Dickens, Varenne signe un roman plein de souffle, aussi inattendu que réussi

Le Choix d'Agathe de la Librairie Cultura à Mandelieu

La transformation. La transformation intérieure n'est-elle pas, dans le fond, la plus belle des aventures humaines ? En découvrant «Trois mille chevaux vapeur», le roman du très talentueux Antonin Varenne, on sait que la réponse est oui. Oui, la transformation guérit, en secret. Elle nous protège et nous console parfois, au-delà des épreuves et de la noirceur accablante du monde.
Le sergent Arthur Bowman est un sale type, un mercenaire, une brute, un assassin, à première vue sans scrupules. En 1852, il part en mission secrète durant la 2e guerre anglo-birmane. En plein milieu de la jungle, il est fait prisonnier, avec ses hommes. Pendant des mois ils seront torturés. Seuls quelques hommes s'en sortiront vivants, par miracle.
Après ce drame, Bowman part à Londres, tel un survivant hébété. Il devient policier, tout en sombrant dans l'opium et l'alcool. Mais la découverte d'un cadavre mutilé, lors d'une ronde à Londres, le trouble. Son passé birman le rejoint. Qui a fait quoi, lors des terribles séances de torture. Arthur Bowman décide d'enquêter pour comprendre le comportement de certains de ses hommes. Commence alors la métamorphose du sergent Bowman, sous forme d'une rédemption. Antonin Varenne nous offre un superbe roman d'aventures, mariant le polar haletant, le roman de guerre, et le western (quand Bowman arrive aux Etats-Unis). L'aventure est aussi bien à l'extérieur (quel souffle dans la narration) qu'à l'intérieur (la transformation intérieure du soldat nous émeut infiniment). Ce livre, d'une telle intensité, nous donne de l'espoir. Merci Monsieur Varenne.

Les derniers avis

4
Blogueur

Tout commence avec un cauchemar, un cauchemar tropical.

En 1852, en pleine guerre anglo-birmane, dix mercenaires de la toute puissante Compagnie des Indes Orientales sont envoyés en mission secrète. L'affaire tourne au fiasco, ils sont capturés et torturés pendant des mois.

1858. A Londres, l'un des ces dix hommes, le sergent Arthur Bowman, noie ses cauchemars dans le gin et tente d'oublier ses cicatrices dans les vapeurs d'opium. Son passé lui saute au visage et s'agrippe de nouveau à lui durant cet été 1858 de la Grande Puanteur* quand, sur le point d'être chassé de son poste de policier, il découvre un cadavre mutilé dans les égouts londoniens.

La victime semble avoir enduré les mêmes supplices que lui six ans auparavant.

Accusé du meurtre, Bowman n'a plus que deux solutions : se laisser mener au gibet ou retrouver l'assassin qui ne peut être qu'un des membres de son ancienne unité.

De la jungle birmane aux magouilles de la Compagnie des Indes, des bas-fonds de Londres aux grands espaces d'une Amérique encore en gestation, "Trois mille chevaux vapeur" est un cauchemar qui n'en finit pas de ressurgir quand on le croit enfin terminé, entrecoupé de moments de grâce et de splendeur. C'est la quête de vérité et la métamorphose d'un homme dans un monde lui-même en pleine mutation. C'est aussi une plongée vertigineuse dans les traumatismes et les horreurs de l'expansion coloniale et économique britannique.

Venu du polar, Antonin Varenne réussit un roman percutant, qui tient autant du roman policier, du roman d'aventure et de la fresque historique. On reste suspendu aux péripéties du sergent Bowman de la première à la dernière ligne. "Trois mille chevaux vapeur" est un roman haletant, profond, porté par les contradictions de son héros, la puissance des paysages américains et la force du style de son auteur.

Du grand art !

3
Un roman qui ne laisse pas reprendre son souffle ; du grand art : de l'action à travers les continents et à travers l'histoire ;un auteur de grand talent.