Vous êtes ici

Vernon Subutex (Tome 3)
408
Date de parution: 
02/05/2018
EAN : 
9782253906728
Editeur d'origine: 
Grasset

Vernon Subutex (Tome 3)

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Un dernier volume encore plus explosif que les précédents.  Nelly Kaprièlian, Les Inrockuptibles.

Le constat est d’une âpreté inouïe, dans laquelle pourtant ne se dissout pas l’humanisme tenace et rageur qu’on sent pulser dans chaque page, chaque phrase.  Nathalie Crom, Télérama.

La manière qu’a Despentes de dépeindre ses personnages et de les ancrer dans le réel captive.  Emma Dubois, Les Échos.

Trois tomes addictifs et intelligents. Drôlerie, sens de la formule et collision des niveaux de langage se mêlent pour rendre Vernon irrésistible.  Raphaëlle Leyris, Le Monde des livres.

L’une des fresques les plus marquantes de ce début de XXIe siècle.  Marianne Pavot, L’Express.

Les coups de coeur des libraires

Suite et fin de la trilogie !

CORINNE de la FNAC à Lyon Bellecour vous conseille ce titre !
 
Dans ce 3ème tome, assez différent des deux autres, on retrouve avec plaisir Vernon et sa bande au rythme des "convergences". 
Ce dernier volume est certes sombre mais notre société ne l'est-elle pas?
Cela ne nous empêche pas de plonger dans ce roman avec avidité!

Les derniers avis

3
Blogueur
Quoi vous dire sur Vernon Subutex 3 que je n’ai pas déjà développé dans les deux précédents opus ?  Je vais donc un peu me répéter. En effet, ce dernier volet reprend tous les éléments positifs qui font de cette série une œuvre à part entière.
 
On y retrouve l’ensemble des personnages dans l’état où on les avait laissés. Et ils sont toujours aussi nombreux. D’ailleurs, à cet effet, l’autrice a placé une didascalie initiale pour pouvoir s’y retrouver. Cela s’avère très utile afin de remettre les acteurs dans le contexte. Comme précédemment, le lecteur passe d’un protagoniste à l’autre. On entre dans l’esprit de chacun sans modération et les pensées sont livrées telles quelles. Libéré de la censure, le texte n’est pas avare de déclarations chocs, parfois crues, parfois drôles qui une nouvelle fois rejette le politiquement correct. Tout au long des chapitres, on se régale de cette liberté de ton qui explose les codes.
 
En ce qui concerne le scénario, quand le deuxième épisode tombait un peu dans la routine et tournait en rond, ce dernier volet reprend la dynamique du départ. Les péripéties sont au rendez-vous, le rythme est plus soutenu et le message politique toujours aussi tranché. On ne s’ennuie donc jamais. Les personnages se suivent, se croisent pour créer une aventure sociétale captivante.
 
Ce dernier livre a la particularité d’être encore plus ancré dans la réalité. L’action s’adapte aux évènements récents. Des retombées des attentats terroristes au phénomène « Nuits debout », l’autrice intègre son histoire au monde d’aujourd’hui. La plume de Virginie Despentes est toujours aussi acérée. Son style mordant et sans concession fait une nouvelle fois mouche. Elle clôture sa trilogie en beauté.
 

Liés