Vous êtes ici

Magda Hollander-Lafon

Magda Hollander-Lafon est née dans une famille juive. Déportée à l’âge de seize ans à Auschwitz-Birkenau où toute sa famille a péri, Magda Hollander-Lafon a connu les ténèbres les plus sombres. Mais au coeur de l’horreur, elle a rencontré aussi la bonté . Celle, par exemple, de cette femme qui, en mourant, ouvre la main pour lui offrir quatre petits bouts de pain. Rescapée de la Shoah, elle est recueillie en Belgique à son retour des camps. Elle devient psychologue pour enfants, rencontre à cette époque la foi chrétienne et se définit aujourd’hui comme juive baptisée. Elle intervient auprès des jeunes pour témoigner, mais aussi parfois pour les accompagner intérieurement.