Vous êtes ici

R. J. Ellory

R. J. Ellory est né en 1965 en Angleterre. Après avoir connu l’orphelinat et la prison, il devient guitariste dans un groupe de rythm n' blues, avant de se tourner vers la photographie. Un cœur sombre est son septième roman publié en France. 

Actualités

Amateurs de littératures policières, rendez-vous du 12 au 14 octobre à Toulouse Polars du Sud ! Au programme, rencontres d'auteurs, tables rondes, enquêtes, expositions... tout cela sur le thème du polar. Mais ce n'est pas tout ! Le parrain de cette 10ème édition de Toulouse Polars du Sud,...

Coups de coeur des libraires

Beaucoup d'éléments inhabituels et marquants rendent ce polar impressionnant : Tout d'abord, le lecteur est contraint de patienter un certain nombre de pages avant de saisir la portée et l'attrait de ce qui s'esquisse. Par conséquent, et ce malgré le style percutant qui m'avait déjà conquise dans "Seul le silence", j'ai failli abandonner et ne jamais savoir qui avait infligé un tel supplice à l'homme retrouvé dans le coffre de la Mercury Turnpike Cruiser. Puis, comme pour me récompenser d'avoir résisté à cette tenue en haleine, R J Ellory pose l'intrigue, le kidnapping de la fille du gouverneur de Louisiane, et dépose même le coupable, puisque celui-ci se livre aux autorités, avec un étrange marché, qui plus est : révéler l'endroit où Catherine Ducane est séquestrée, mais seulement après qu'il ait fait entendre une extraordinaire confession, l'histoire de sa vie. S'en suit un huis-clos de plusieurs jours entre cet homme pour le moins énigmatique et dangereux, Ernesto Perez, et un flic tourmenté, Ray Hartmann. Et là, il faut essayer de digérer tout ce que Perez, ancien tueur à gages pour la mafia, livre de lui-même, de politiciens ambitieux et sans scrupules, de clans rivaux. De ne pas s'habituer à la violence omniprésente, aux fantômes qu'il abandonne sur sa route. De ne pas trouver cette machine à tuer qu'il est devenu touchante. Enfin approche le dénouement, qu'on a presque envie de retarder, et qui même si pressenti, ne sera jamais totalement celui qu'on imaginait! Une lecture aussi puissante est peut-être l'occasion de se plonger ensuite dans la trilogie nouvellement achevée d'"Underworld USA" de James Ellroy, ou bien "La bête contre les murs" de Bunker, sur l'univers carcéral, ou encore de retrouver Dave Robicheaux en Louisiane dans les romans de James Lee Burke... .

www.librairiedialogues.fr/

 D'autres coups de coeur libraires, en vidéos ? cliquez ici