Vous êtes ici

Ce que cache ton nom
480
Date de parution: 
29/01/2014
EAN : 
9782253176060
Editeur d'origine: 
Marabout

Ce que cache ton nom

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Sandra, jeune femme d’une trentaine d’années, sans véritables attaches, enceinte d’un homme qu’elle vient de quitter, s’installe dans un village isolé de la côte est espagnole. Sur la plage où elle passe ses journées, elle fait la connaissance d’un couple d’octogénaires norvégiens, les Christensen. Rapidement, ils la prennent sous leur aile et la traitent comme la petite-fille qu’ils n’ont jamais eue. Mais un vieil homme tout juste débarqué d’Argentine va venir perturber cette belle entente : Julián, survivant du camp de Mathausen, révèle à Sandra le véritable visage des Christensen. D’abord méfiante, elle finit tout de même par se rendre à l’évidence. Le couple ne semble-t-il pas l’attirer chaque jour davantage dans ses filets ? Mais elle ne se rend pas encore compte que la connaissance de la vérité met sa vie en danger. À moins qu’elle ne lui donne un but, et lui permette de grandir…

Les derniers avis

3
Excellente découverte, un livre plein de passion, de mystères au fil des pages. Une œuvre dans laquelle l'auteur à mis un tel savoir faire qu'une seule envie persiste une fois le livre terminer : en relire un autre de Clara Sanchez. Une perle de littérature qui mérite pleinement qu'on lui accorde de notre temps, et qui mérite amplement d'être connu et reconnu par le grand public.
3
Un récit qui démarre lentement. Une douce mise en place pour poser le décor et hameçonner, appâter l'attention du lecteur. Et plus le récit avance, plus on est plongé dans l'histoire croisée de Juliàn et Sandra, plus le récit accélère. Les pages se tournent avec une fébrilité grandissante afin de savoir ce qu'il va advenir des 2 protagonistes. Clara Sanchez, en narrant la chasse aux criminels nazis d'un ancien déporté, nous replonge dans un pan peu glorieux de notre histoire. A lire non seulement pour la qualité de plume de l'auteur mais aussi pour ne pas oublier les horreurs commises par l'être humain...