Vous êtes ici

nouveauté
De Profundis
312
Date de parution: 
14/11/2018
EAN : 
9782253071235
Editeur d'origine: 
Le Cherche Midi

De Profundis

7,70€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Bruxelles, dans un avenir proche. Ebola III a plongé l'Europe dans le chaos : hôpitaux débordés, électricité rationnée, fanatismes exacerbés. Roxanne survit grâce au trafic de médicaments et pense à suivre le mouvement général : s'ôter joyeusement la vie. Mais son ex-mari succombe au virus, lui laissant Stella, une fillette étrange dont elle ne s'est jamais occupée. Quand une bande de pillards assassine sa voisine, Roxanne part pour un hameau oublié, où l'attend une ancienne maison de famille. La mère et la fille pourront-elles s'adapter à ce mode de vie ancestral et à cette existence de recluses ?

De profundis est un roman hors normes, une plongée en enfer, doublée d'une fabuleuse histoire d'amour.

Un conte dystopique et fantastique plein de talent. Macha Séry, Le Monde des livres.

Emmanuelle Pirotte ne cherche pas à attendrir, préférant dire la violence, la perversité d’une humanité à bout de souffle. Laurence Caracalla, Le Figaro magazine.

Les coups de coeur des libraires

Bluffant, détonnant, poignant !

Bruxelles le virus Ebola décime toute la population. Roxane vend des médicaments. Un jour, elle doit récuper sa fille Stella, qu'elle avait abandonné. Elles partent à la campagne, et là elles vont vivre de drôles d'expériences. Ce livre est absolument génial. Il vous prend aux tripes. Ne passez pas à côté de ce roman !

Sandrine de FNAC Grenoble - Grand Place

Belle surprise !

Une dystopie qui se transforme petit à petit en conte fantastique. Une maladie qui décime la planète, un fantôme, mais surtout, la merveilleuse histoire d'un amour maternel qui s'éveille sur le tard. Inclassable et complètement indispensable !

Claire de la FNAC La Défense-CNIT

Éblouissant

Une fable, un conte fantastique, une fiction ? Tout à la fois. De la violence urbaine déclarée par le virus Ebola III, aux réminiscences secrètes d’un village enfoui, récit de la rencontre d’une mère et de sa fille. Un éblouissement !

Lorsque Ebola III s’abat sur l’Europe sans crier gare, la panique est à son comble. Roxanne vit à Bruxelles où le chaos sévit à chaque coin de rue. Hôpitaux et services sociaux débordés, eau et électricité, devenues rares, sont rationnées. Roxanne, une jeune femme qui vit en marge de la société, résiste tant bien que mal en participant au trafic de médicaments, solidement épaulée par son ami Mehdi. Elle a également une petite fille, Stella, dont elle a confié l’éducation exclusive à son ex-mari. Mais à la mort de celui-ci, elle doit reprendre ses responsabilités de mère. Lorsque la violence s’accroît sur la ville à coup de règlements de comptes, meurtres et fanatismes exacerbés, elle prend la décision de fuir en s’exilant dans une bourgade oubliée de tous et protégée du virus par ses habitants. C’est dans la maison de son enfance que Roxanne a rendez-vous avec son passé. Elle retrouve les souvenirs de sa jeunesse, ceux-là même qu’elle a toujours voulu fuir et qui assaillent sa mémoire à la façon d’un boomerang. Stella, qui a toujours vécu dans un milieu ultra-protégé de la bonne bourgeoisie, s’adapte très vite à sa nouvelle situation. C’est une gamine sensible et introspective. Elle sait, se tait, pressent chaque situation. Marcel et Lisette n’ont jamais quitté le village. Ils ne posent aucune question. Ils seront le lien indispensable entre la mère et la fille. La reconstruction aura lieu si l’une et l’autre se donnent la peine de faire un bout de chemin. Du paroxysme de la violence citadine au calme apparent d’un village, où le silence peut être une règle d’or, Emmanuelle Pirotte confirme sa capacité à créer des univers singuliers ainsi qu’un talent d’écriture dont elle avait déjà fait montre dans Today We Live (Cherche midi).

MAÏTÉ BLATZ, Librairie Le Roi livre, Paris