Vous êtes ici

Il était une rivière
456
Date de parution: 
16/04/2014
EAN : 
9782253177579
Editeur d'origine: 
JC Lattès

Il était une rivière

7,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Une petite cité ouvrière du Michigan, dans les années 1970. Margo Crane y a vécu toute son enfance. Elle aime plus que tout nager dans la Stark, y naviguer, et elle sait aussi manier le fusil comme personne. Elle a seize ans lorsque son père, victime d’un voisinage familial nourri de haine et de violence, est tué. Margo décide alors de remonter la rivière à la recherche de sa mère, qui les avait quittés deux ans auparavant. Au fil de la rivière, son errance va se muer en voyage initiatique, au sein d’une nature parfois violente. Façonnée par de nouvelles rencontres et par l’éclosion des sentiments amoureux, la jeune fille sauvage et obstinée se transforme, se construit, et doit décider du prix à payer pour rester libre et trouver la paix intérieure.

C’est un hymne à la liberté, une pastorale américaine. Éric Neuhof, Le Figaro littéraire.

Les coups de coeur des libraires

L'avis d'Anaïs de la librairie Mollat

les libraires se livrent en 120 livres !
Anaïs du rayon poche aime « Il était une rivière » de Bonnie Jo Campbell.
Nous n'avions pas connu d'aussi beau personnage féminin depuis Dalva de Jim Harrison : découvrez ce roman initiatique installé dans une petite cité ouvrière du Michigan, incarné par une adolescente sauvage et farouche. Un roman sombre et fascinant.

Le choix de Jérôme Cuvelier de la librairie La Manoeuvre à Paris

"Ce roman est une sorte de road movie, au bord de l'eau, qui avance à la vitesse du courant; et l'histoire de cette fille qui cherche un équilibre et une vie dans le Michigan des années 1970".

Les derniers avis

3
Comme certains l'ont dit, c'est une histoire originale, dure mais c'est un livre que j'ai beaucoup aimé .je le conseille
3
... Un livre gagnant sur bien des plans : une histoire originale, une ambiance parfaitement rendue, des personnages attachants et très "humains"... L'auteure y déploie un véritable talent de conteuse. Je vote pour ce "nature writing" au féminin.