Vous êtes ici

Je voulais juste vivre
384
Date de parution: 
12/04/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253186380
Editeur d'origine: 
Kero

Je voulais juste vivre

7,40€

Détails promotions contenus

Détails
2007. Après des années de privations et de harcèlement, par une nuit glaciale, Yeonmi, 13 ans, et sa mère réussissent à traverser le fleuve Yalu qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Chine. Elles laissent derrière elles leur pays natal et ses horreurs : la faim, la délation constante et surtout une répression impitoyable. Mais leur joie n'est que de courte durée. Rien ne les a préparées à ce qui les attend entre les mains des passeurs. Après plusieurs années d'épreuves inhumaines et un périple à travers la Chine et la Mongolie, Yeonmi atteint finalement la Corée du Sud.
À 23 ans, Yeonmi est désormais une combattante : c'est l'une des plus influentes dissidentes nord-coréennes et une activiste reconnue des droits de l'homme.
 
Un long périple vers la liberté, raconté dans un livre bouleversant. Elle.
 
Les personnes comme Yeonmi Park participent considérablement aux progrès de notre civilisation. The New York Times.

Les derniers avis

3
Témoignages de Yeonmi, jeune nord coréenne qui a fuit son pays avec sa mère. Elle raconte la peur, la fin, les privations dans son pays. Son père envoyé dans un camp. La mort de son père. Le départ de sa sœur pour la Chine, avec elle et sa mère et sa quête pendant plus de 7 ans pour la retrouver. Elle raconte aussi son niveau scolaire, et tous ses efforts pour y arriver. Elle raconte l’apprentissage difficile de la Liberté. Elle raconte tout. Tout ce qu’on n’imagine pas. Jusqu’au viol de sa mère pour la protéger elle. Une lecture difficile. Je me doutais que ça allait être dur mais pas à ce point là. Il y a des choses que Yeonmi ne pouvait pas imaginer et il y a des choses que nous ne pouvons pas imaginer. J’ai appris beaucoup. J’ai découvert ce livre après le témoignage de la jeune femme sur le pateau de l’émission C à Vous.
3
Blogueur

"Vous vous en doutez, ce livre n’est pas facile à lire, il y a tellement de choses exécrables et tristes dedans. Tellement de combat. Mais quand même, à la fin quelle joie de la voir se battre et tenir tête à la famille Kim qui en fait une personne anormale et dangereuse dans sa propagande."