Vous êtes ici

La Galerie des maris disparus
456
Date de parution: 
10/02/2016
EAN : 
9782253194415
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy

La Galerie des maris disparus

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Londres, fin des années 1950. Le jour de son anniversaire, le mari de Juliet Montague s’est volatilisé. Ni veuve ni divorcée, elle n'a pas le droit de refaire sa vie selon les règles de la communauté juive à laquelle elle appartient. Elle s'efforce d'assumer le quotidien et d'élever au mieux ses deux enfants, Frieda et Leonard. Un an plus tard, alors qu’elle fête ses 30 ans, Juliet prend une décision insensée : elle s'offre un portrait à son effigie. C’est le début d’une nouvelle vie. Passionnée de peinture, elle va peu à peu repérer les talents émergents, frayer avec le gotha artistique de la capitale et ouvrir sa propre galerie. Seulement, la jeune femme reste enchaînée. Pour se sentir tout à fait libre, il lui reste un mystère à élucider...

Un roman d’émancipation passionnant par l’auteur du Manoir de Tyneford.

Une belle leçon de féminisme ! Figaro Madame. 

Les derniers avis

3
Histoire sympathique de cette femme qui refuse de suivre les dictâtes de son milieu et qui décide de vivre sa vie
3
Juliet, prisonnière de la rigueur et du qu'en-dira-t-on d'une communauté dans la banlieue londonienne des années 50-60, va, presque malgré elle, tourner le dos à une existence morne et triste. Après la fuite de son mari du foyer familial, avec deux enfants à sa charge, Juliet va choisir l'Art et le risque au conformisme. Sa vie va alors changer et la mener bien loin. Ce personnage, tout en nuances, sera parfois choquée de ses propres décisions ou de ce qu'elle découvrira loin de la société qu'elle fréquentait. Ce roman divisé en parties liées à des portraits peints de Juliet est enthousiasmant, et l'attachement aux personnages fait que même après avoir refermé le livre, ils restent encore un peu en nous.