Vous êtes ici

La tresse
240
Date de parution: 
30/05/2018
EAN : 
9782253906568
Editeur d'origine: 
Grasset

La tresse

7,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Difficile de ne pas être touché par ce très joli récit. Estelle Lenartowicz, Lire.

Laetitia Colombani maîtrise à l’évidence l’art de la narration. Florence Bouchy, Le Monde des livres.

Un roman dans lequel il y a tout. François Busnel, La Grande Librairie.
 
  Prix Relay des voyageurs.

Actualités

Plus de doute possible, Laetitia Colombani est bien LA révélation littéraire 2017. Son premier roman, La Tresse , a en effet reçu le premier Prix littéraire de la FNABEH, la Fédération Nationale des Associations de Bibliothèques des Etablissements Hospitaliers. Félicitations à elle ! Dans La Tresse...

Les coups de coeur des libraires

Un premier roman saisissant que toutes les femmes de la terre devraient avoir la chance de pouvoir lire !

VÉRONIQUE MARCHAND, de la Librairie Le Failler, à Rennes, vous conseille : 
 
Laetitia Colombani entrelace avec efficacité et finesse trois portraits magnifiques reliés par un symbole de féminité et de force qui fait si peur à certains. « Je dédie mon travail à ces femmes, liées par leurs cheveux, comme un grand filet d’âmes. À celles qui aiment, enfantent, espèrent, tombent et se relèvent, mille fois, qui ploient mais ne succombent pas. » ! Laëtitia Colombani.
 

Les derniers avis

Portrait de Emmy Srt
5
Blogueur

Je n’avais encore jamais entendu parler de ce roman, jusqu’à ce que Le Livre de Poche me propose de le recevoir. Moi qui souhaite me diversifier dans mes lectures et mettre de côté le YA, ce livre m’a vraiment permis de me tourner vers autre chose.
Dès le début, on se retrouve directement plongé dans la vie de trois femmes que tout oppose.

Smita a une vie de misère en Inde avec comme unique métier : ramasser les excréments des habitants de la ville contre des restes de nourriture. Elle aimerait que sa fille intègre une école et apprenne des choses pour échapper à ces mauvaises conditions.

Giulia vit en Sicile et travaille dans l’entreprise de son père. C’est son propre choix, contrairement à ses sœurs qui aspirent à autre chose. Un jour, le père de Giulia est victime d’un accident et celle-ci se retrouve à gérer seule l’entreprise de son père, tout ne va pas devenir alors si facile.

Enfin, nous avons Sarah, une avocate canadienne très réputée, et aussi maman. Elle a d’ailleurs du mal à combiner les deux, même si elle préfère favoriser sa carrière. Son travail semble être la seule chose qui l’importe et malgré les hommes qui souhaitent lui prendre sa place, elle ne recule devant rien. Mais un jour, on lui diagnostique une maladie…

Ces trois femmes semblent différentes, mais elles vont constituer tout au long de l’histoire les trois brins d’une tresse, qui vont s’assembler. C’est difficile de vous chroniquer ce roman sans vous spoiler, mais un lien puissant va se former.

Dans ces trois histoires, on va découvrir des femmes fortes. Smita va être très courageuse et ne renoncer devant rien. Elle montre l’image d’une femme indépendante, une battante qui va affronter les mauvais côtés de la vie, pour la sauver elle de la misère mais aussi sa fille. Je l’ai trouvé très touchante contrairement à Giulia et à Sarah, même si elles ont toutes des moments durs à affronter. Ces femmes rêvent de liberté, sans avoir une peur constante, et pour cela elles vont se battre car elles ont la soif de vivre, de réussir.

Des thèmes importants sont abordés : les différences de religions, de coutumes, de traditions, mais aussi de sexisme et les dangers auxquels ces femmes s’exposent dans ces différents pays. C’est un roman très court, mais que j’ai trouvé très intéressante avec un dénouement que j’ai adoré ! J’ai trouvé chacun des personnages très touchants à leur façon et la plume de l’auteure m’a réellement captivée. L’histoire est vraiment bien menée et j’ai eu beaucoup de mal à lâcher ce roman, j’ai été prise du début à la fin et j’ai adoré découvrir le différent destins de ces femmes attachantes.

Ma lecture est quasiment un coup de cœur, je dois dire que j’en aurais voulu un peu plus même si au final, j’ai adoré ! J’espère que j’ai pu vous donner envie de lire ce roman, parce que pour moi il mérite d’être lu !

Portrait de Nathalie Bertrand
5
Blogueur

Un roman passionnant, émouvant, et criant de réalisme. Trois portraits de femmes, trois chemins de vie , trois histoires, trois brins qui vont s'entrelacer pour notre plus grand bonheur.
La Tresse est aussi une dénonciation de la condition féminine dans certains pays, c'est un cri nécessaire, auquel il est impossible de rester insensible !

Liés