Vous êtes ici

Le Club des incorrigibles optimistes
736
Date de parution: 
24/08/2011
EAN : 
9782253159643
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Le Club des incorrigibles optimistes

9,90€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Michel Marini avait douze ans en 1959, à l'époque du rock'n'roll et de la guerre d'Algérie. Il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l'arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres, qui avaient traversé le Rideau de Fer pour sauver leur peau, abandonnant leurs amours, leur famille, trahissant leurs idéaux et tout ce qu'ils étaient. Ils s'étaient retrouvés à Paris dans ce club d'échecs d'arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre bouleversa définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu'ils étaient tous d'incorrigibles optimistes. Il manifeste un naturel épatant pour développer une dispute à table, nous faire partager les discussions entre un Russe communiste et un Hongrois antistalinien.

Il y a de l’allant dans ce feuilleton, une douceur dans la narration, des alliances réussies entre les truquages politiques de l’époque et l’innocence d’un lycéen. Jacques-Pierre Amette, Le Point.

Un beau roman ambitieux qui réussit à brosser le portrait de la France gaulliste à peine relevée de la guerre. Christine Ferniot, Télérama.

Prix Goncourt des Lycéens
2009
Prix des lecteurs du Livre de Poche
2012
Prix des lecteurs du Livre de Poche-Littérature
2012

Les coups de coeur des libraires

Coup de coeur de la librairie Charlemagne, La Seyne-sur-Mer (83)

"Thomas Larch est né à New Delhi d’une mère indienne et d’un père anglais. À compter du jour où il quittera l’Inde pour l’Angleterre, l’année de ses 8 ans, sa vie ne sera plus un long fleuve tranquille. Son existence bascule réellement le jour du décès de sa mère dans l’incendie de leur maison. À partir de ce moment grandira en lui, au fur et à mesure des années, le besoin de quitter la cellule familiale. En l’absence totale de relation avec son père, plus rien ne le retient. Le jour de ses 18 ans, déterminé, il quitte la maison et rejoint le corps des Royals Marines au service de sa majesté. Ses années de service exemplaire seront néanmoins ponctuées par des accidents quasi mortels, desquels il sortira vivant à chaque fois, ce qui lui vaudra le surnom de « Trompe-la-mort » à la fin de sa carrière militaire. Trente ans plus tard, sa réputation le ramène en Inde à la recherche d’un jeune homme, jusqu’au jour où il devra affronter son destin. Jean-Michel Guenassia, à la manière d’un conteur, dépeint le parcours extraordinaire de Thomas Larch. Ce héros malgré lui vous captivera de la première à la dernière page. Un nouveau et très bon roman par l’auteur de l’excellent Club des incorrigibles optimistes (Le Livre de Poche)" de STÉPHANIE BANON, Librairie Charlemagne, La Seyne-sur-Mer (83).

Coup de coeur de la librairie Charlemagne, La Seyne-sur-Mer (83)

"Thomas Larch est né à New Delhi d’une mère indienne et d’un père anglais. À compter du jour où il quittera l’Inde pour l’Angleterre, l’année de ses 8 ans, sa vie ne sera plus un long fleuve tranquille. Son existence bascule réellement le jour du décès de sa mère dans l’incendie de leur maison. À partir de ce moment grandira en lui, au fur et à mesure des années, le besoin de quitter la cellule familiale. En l’absence totale de relation avec son père, plus rien ne le retient. Le jour de ses 18 ans, déterminé, il quitte la maison et rejoint le corps des Royals Marines au service de sa majesté. Ses années de service exemplaire seront néanmoins ponctuées par des accidents quasi mortels, desquels il sortira vivant à chaque fois, ce qui lui vaudra le surnom de « Trompe-la-mort » à la fin de sa carrière militaire. Trente ans plus tard, sa réputation le ramène en Inde à la recherche d’un jeune homme, jusqu’au jour où il devra affronter son destin. Jean-Michel Guenassia, à la manière d’un conteur, dépeint le parcours extraordinaire de Thomas Larch. Ce héros malgré lui vous captivera de la première à la dernière page. Un nouveau et très bon roman par l’auteur de l’excellent Club des incorrigibles optimistes (Le Livre de Poche)" de STÉPHANIE BANON, Librairie Charlemagne, La Seyne-sur-Mer (83).

Coup de coeur de la librairie Charlemagne, La Seyne-sur-Mer (83)

"Thomas Larch est né à New Delhi d’une mère indienne et d’un père anglais. À compter du jour où il quittera l’Inde pour l’Angleterre, l’année de ses 8 ans, sa vie ne sera plus un long fleuve tranquille. Son existence bascule réellement le jour du décès de sa mère dans l’incendie de leur maison. À partir de ce moment grandira en lui, au fur et à mesure des années, le besoin de quitter la cellule familiale. En l’absence totale de relation avec son père, plus rien ne le retient. Le jour de ses 18 ans, déterminé, il quitte la maison et rejoint le corps des Royals Marines au service de sa majesté. Ses années de service exemplaire seront néanmoins ponctuées par des accidents quasi mortels, desquels il sortira vivant à chaque fois, ce qui lui vaudra le surnom de « Trompe-la-mort » à la fin de sa carrière militaire. Trente ans plus tard, sa réputation le ramène en Inde à la recherche d’un jeune homme, jusqu’au jour où il devra affronter son destin. Jean-Michel Guenassia, à la manière d’un conteur, dépeint le parcours extraordinaire de Thomas Larch. Ce héros malgré lui vous captivera de la première à la dernière page. Un nouveau et très bon roman par l’auteur de l’excellent Club des incorrigibles optimistes (Le Livre de Poche)" de STÉPHANIE BANON, Librairie Charlemagne, La Seyne-sur-Mer (83).

L'avis de Sophie, de la librairie Pierre Lecut à Ermont (95)

À la fin des années 1950, Paul Marini est un adolescent photographe, lecteur compulsif et fan de baby foot qui croise au Balto, des membres d’un club d’échecs tous venus pour différentes raisons de l’Europe de l’Est et cette rencontre va bouleverser sa vie… J’ai vraiment adoré cette histoire, c’est à la fois une chronique familiale, mais aussi un portrait de la France au temps de la guerre d ‘Algérie, et enfin l’auteur nous donne une vision assez juste des combats menés par les opposants du bloc soviétique. Je souhaite que vous preniez le même plaisir que moi à la lecture de ce roman et que vous adhéreriez vous aussi au club !

Découvrez les 60 livres préférés des libraires, ici !

L'avis d'Olivier Schittenhelm de la librairie L'Escale Littéraire (Paris)

Un roman à dévorer sans plus attendre

Voilà un premier roman comme on les aime: ambitieux, fort bien écrit, passionnant. Dans "Le club des incorrigibles optimistes", Jean-Michel Guenassia fait le portrait d'une génération ; celle qui a connu la seconde guerre mondiale, la Libération, puis plus tard le conflit en Algérie mais aussi les trente glorieuses qui ont suivi.
Mais ce roman va bien au-delà d'un simple portrait générationnel : il nous parle de l'exil, de l'immigration, du communisme, de Sartre, de Kessel, de partie en flammées de baby-foot et d'échecs... du rock'n'roll, d'amour et d'amitié. Le narrateur, Michel Marini, avait douze ans en 1959.
Les quelques 750 pages de ce merveilleux récit sont presque impossibles à résumer. Les portraits des personnages qui le peuplent sont tellement réussis que l'on s'attache à eux, tant ils sont truculents, pleins de vérités, leurs vérités.
Dans l'arrière-salle du bistrot le Balto, à Denfert-Rochereau vous rencontrerez Tibor, Léonid, Sasha, Imré et les autres. Tous sont "passés à l'Ouest", pour changer de vie, pour sauver leur peau d'une mort certaine, abandonnant définitivement femmes et enfants restés au pays. Ils forment, avec Kessel et Sartre qui les ont rejoints, le "Club des incorrigibles optimistes".
Avec une plume toujours juste, Jean-Michel Guenassia nous entraîne avec bonheur dans leurs aventures, parfois poignantes, parfois tristes, très souvent avec humour.
Un roman à dévorer sans plus attendre.

http://www.lechoixdeslibraires.com/livre-73631-le-club-des-incorrigibles-optimistes.htm

L'avis d'Estelle de Fnac Valence

Roman d'une grande ampleur témoin d'une génération

La rencontre d'un adolescent avec un groupe d'anciens communistes venus de l'est, pour qui être en vie prend toute sa signification. On suit l'adolescence de Michel, lecteur compulsif, acteur d'un monde en guerre, son frère part pour l'Algérie et ses amis sont tous des exilés, liés par un lourd secret. Unique.

L'avis de Claire de Fnac Gennevilliers

Roman d'une génération : les 60's

À l'époque du Rock'n'Roll et de la guerre d'Algérie, le jeune Michel Marini fait la connaissance d'un groupe de réfugiés d'Europe de l'Est; une rencontre qui bouleversera toute sa vie. Un roman touchant et sensible qui livre des personnages attachants. N'hésitez pas à découvrir ce club !

L'avis de Gautier de Fnac Lille

Un roman chorale attachant

Outre ce titre accrocheur, vous serez séduits par le charme de ce roman, de l'époque qu'il décrit , de ses personnages hauts en couleur. Une pépite !

Les derniers avis

3
Le Paris des années cinquante Edifiant, ce roman s’incruste. Coulé dans cet amour Libre, celui du cœur Utile de savoir les absurdités de l’Histoire Bonne lecture à vous , je l’ai dévoré en 4 jours. DES INCORRIGIBLES OPTIMISTES Véronique Dubois
3
Je viens de finir, dévorer ce roman magnifique, on s'attache aux personnages, c'est un très agréable et grand moment de lecture je le recommande vivement

Liés