Vous êtes ici

Le Crépuscule d'une idole
640
Date de parution: 
31/08/2011
EAN : 
9782253157861
Editeur d'origine: 
Grasset

Le Crépuscule d'une idole

8,90€

Détails promotions contenus

Détails

Le freudisme et la psychanalyse reposent sur une affabulation de haute volée appuyée sur une série de légendes. Freud était un scientifique, il a élaboré sa théorie à partir de sa pratique clinique, il a guéri des patients, il a libéré la sexualité. A toutes ces affirmations, et à bien d’autres, Michel Onfray répond : « faux » ! Chamane viennois, guérisseur extrêmement coûteux et sorcier post-moderne, Freud recourt à une pensée magique dans laquelle son verbe fait la loi. Ce livre se propose de penser la psychanalyse de la même façon que le Traité d'athéologie a considéré les trois monothéismes : comme autant d'occasions d'hallucinations collectives. Voilà pourquoi il est dédié à Diogène de Sinope...

D’une plume dénuée de vitriol et plus taquine que dans son précédent réquisitoire, Onfray se livre à ce qu’il nomme une « psychobiographie » de Sigmund Freud. Le résultat est passionnant. François Busnel, L’Express.

Les derniers avis

3
Les arguments et descriptions biographiques que donnel'auteur ne sont pas davantage probants que ce qu'ils prétendent dénoncer. On sent que l'objectif essentiel de l'entreprise est contenu dans le titre: mettre la lumière sous le boisseau, en somme. C'est curieux mais dès les premières lignes, on perçoit comme une sorte de jalousie posthume d'Onfray à l'égard de Freud; il ne lui reconnait pas le qualificatif de "scientifique" mais à minima de philosophe, comme lui Onfray. Sauf qu'à ce jour, Onfray n'a encore rien inventé tandis que Freud a donné son nom à tout un courant de la pensée. On parle du freudisme, de l'école freudienne, des théories freudiennes... Qui a déjà entendu parlé de l'ONFRAYISME, de l'école Onfray ... ? Quant aux pseudo révélations sur la personnalité de Freud, ça m'évoque (avec le même mépris) tous ceux qui croient bon de rappeler les idées nauséabondes de Céline sur la question juive, pour présenter le Voyage au bout de la Nuit comme un roman mineur... En tout cas, dans 100 ans, on parlera encore de Sigmun Freud comme de Louis Ferdinand Céline. De Michel Onfray ... ?

Liés