Vous êtes ici

Le Sourire des pendus (W3, Tome 1)
888
Date de parution: 
28/05/2014
EAN : 
9782253177890
Editeur d'origine: 
Télémaque (FG)

Le Sourire des pendus (W3, Tome 1)

9,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Série 

Lara Mendès, une jeune chroniqueuse, est portée disparue alors qu’elle enquêtait sur le marché du sexe et ses déviances. Un avocat et son épouse sont sauvagement assassinés, leurs fillettes enlevées. À Rennes, Sookie Castel, policière hors norme, s’oppose à sa hiérarchie qui souhaiterait classer ces trois décès en suicide. Qui a enlevé Lara ? Où sont passés ces enfants et ces jeunes femmes dont les portraits sont affichés depuis des mois, parfois des années, sur les murs des gares et des commissariats ? Alors que Sookie est mise à pied et internée, partout, le destin d'innocents est broyé sans pitié. Ils auront bientôt une voix : W3.

Le premier volet de la nouvelle série démentielle des auteurs de Prédation.

Prix des lecteurs du Livre de Poche
2014

Les derniers avis

3
Ce thriller est un modèle du genre. Il rassemble tous les ingrédients d’un best-seller : un scénario parfaitement bien huilée qui transporte le lecteur dans les profondeurs de l’horreur, des personnages à forte identité et une fin qui vous tient en haleine jusqu’au dénouement final. J’ai adoré !
3
Le sourire des pendus est le premier opus de la trilogie W3. Ce titre m'a tout de suite fait penser "au rire du pendu" . Ce sourire prononcé d'une personne lorsqu'elle est dans une situation dramatique.Quand elle est dans la dénégation de celle ci ou encore quand elle cherche à dédramatiser la réalité. Je me suis dit : whaou, cela promet. C'est ainsi que j'ai débuté la lecture de ce pavé de 750 pages .J'ai lu les 500 premières pages d'une traite, sans discontinuité. J'ai été happée par cette intrigue complexes. L'histoire est construite autour de plusieurs intrigues qui s'entremêlent. Avec ce titre, les Camhug retrouve la puissance évocatrice de leurs premiers romans qui a fait leur succés. Leur force narrative, l'énergie qui émane de chaque chapitre court, leur styles vif et consis, leur écriture au cordeau, ciselée au scapel, nous entraire sur un rymthe effrénés dans cette histoire haletante et passionnante. J'ai aussi aimé la galerie de personnages qui nous été présentés, tous mieux campés les uns que les autres. On n'en retouve même quelques uns qui arrivent tout droit de leur précédents romans. Un clin d'oeil fort sympatique des auteurs. Et puis j'ai ralenti le rythme de ma lecture. J’ai d’ailleurs lu les 150 dernières pages au rythme d’un escargot. J’avais pas envie de quitter trop vite les héros ou devrais je dire victimes de cette histoire. Car c'est là la vrai originalité de ce polar. Ses héros sont toutes des victimes ou des proches de ces victimes. C'est leur point de vue que nous offrent les auteurs. Et à travers le parcourt de ses anti-héros, Jérome et Nathalie nous offrent une photographie instantanée de notre socièté actuelle. Une socièté souvent à la dérive où pouvoir et argent ont force de loi. Si le thème principale de cette histoire est la postitution, le marché du sexe et ses déviances, elle posent aussi un œil critique sur notre société à travers la justice et les médias, l'injustice et la déinformation. Nous étions prévenus : "Partout, le destin d’innocents est broyé sans pitié. Ils auront bientôt une voix : W3"

Liés

De la même série