Vous êtes ici

Le Tricycle rouge
512
Date de parution: 
28/03/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253014454
Editeur d'origine: 
Hugo

Le Tricycle rouge

8,40€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Noah Wallace est un homme usé, l’ombre du brillant profileur qu’il était jusqu’à ce qu’un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais un appel téléphonique va le contraindre à reprendre du service. Son ami et ex-coéquipier Steve Raymond a besoin de lui. Une carte postale trouvée sur le lieu d’un crime atroce au Canada l’implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Tout porte à croire qu’un tueur en série présumé mort, le Démon du Vermont, est de nouveau à l’œuvre.
Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix.
Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret  ?
 
Prix VSD-Michel Bussi du meilleur thriller.

Les coups de coeur des libraires

Prix Michel BUSSI du meilleur thriller français très mérité !

CHLOE de la FNAC à Nogent-le-Rotrou, vous conseille : 
Un suspense à couper le souffle, des personnages passionnants et intriguants. Vincent HAUUY signe un premier roman remarquable, avec une qualité d'écriture formidable. Laissez-vous emporter dans la noirceur de l'âme humaine !
 
 

Les derniers avis

5

J'ai été embarqué dans cette histoire dès le prologue. Et que dire du prologue ? On dévale la rue avec ce tricycle pour ne jamais le lâcher. Vraiment un nom à retenir. Bravo pour cette pépite ! Hâte de le lire le second opus, le brasier en poche.

3

Vincent Hauuy nous livre un thriller noir dans un style d'écriture particulièrement efficace et travaillé qu'il a su mettre au service d'une intrigue complexe et riche en rebondissements.
Noah Wallace était un brillant profileur avant qu'un accident ne brise en morceaux aussi bien son corps que son esprit. Mais quand un tueur en série que l'on croyait mort semble refaire parler de lui, Wallace va devoir reprendre du service.
Le tricycle rouge a tout du roman noir réussi : des meurtres sanglants, des histoires entremêlées, des complots... On peut aussi y rajouter un vrai talent d'écriture et des bonnes idées scènaristiques et pourtant je n'ai pas plus accroché à cette histoire. le pourquoi tient en un mot : trop. Trop invraisemblable notamment sur la fin, trop d'éléments inutiles dans l'intrigue, trop de personnages torturés, trop de tout. L'auteur a voulu tout mettre dans son roman et finalement cela rend la lecture un peu indigeste.
Beaucoup de bonnes choses donc mais j'aimerais vraiment voir ce que donnerait la qualité d'écriture de Vincent Hauuy dans un roman plus épuré.