Vous êtes ici

Le Voyage dans le passé
177
Date de parution: 
03/03/2010
EAN : 
9782253133148
Editeur d'origine: 
Grasset

Le Voyage dans le passé

6,10€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

Louis, un jeune homme pauvre mû par une « volonté fanatique », tombe amoureux de la femme de son riche bienfaiteur, mais il doit partir au Mexique pour une mission de confiance. La grande guerre éclate. Les retrouvailles du couple n’auront finalement lieu que neuf ans plus tard. Leur amour aura-t-il résisté ?

Dans ce texte bouleversant, resté inédit en français jusqu’en 2008, on retrouve le savoir-faire unique de Zweig, son génie de la psychologie, son art de suggérer par un geste, un regard, les tourments intérieurs, les abîmes de l’inconscient. Une émotion crépusculaire qui ne nous surprend jamais, mais nous accompagne toujours. Stéphane Denis, Le Figaro.

On a déjà lu ça mille fois mais on ne l’a jamais lu comme ça. Un homme et une ambition froide ; un amour et le passage du temps ; une femme et une ardeur secrète. Subtil et sensuel. Marie-Laure Delorme, Journal du Dimanche.

Dossier « Stefan Zweig et le monde d’hier » en fin de volume.

Une promesse, de Patrice Leconte avec Rebecca Hall, Alan Rickman
2014

Les derniers avis

3
Après « Amok » et « vingt-quatre heures de la vie d’une femme », je suis à nouveau conquise par l'élégance du style de Stefan Zweig dans cette nouvelle où l'on retrouve il est vrai, toujours ses thèmes privilégiés que sont l'Amour, la passion, l'analyse des sentiments... De certains auteurs, je dirais peut-être qu'il s'agit d'histoires "à l'eau de rose"; comme quoi le talent de l'écrivain créé la différence. Dans cette nouvelle, Louis et Mme G, de milieux socialement opposés, sont réunis par la passion. L’ambition de Louis est la plus forte, il choisit d’abord une carrière, s’éloigne avec en tête et au fond du coeur les promesses d’un amour infini. Mais que valent les sentiments mis à l’épreuve de la séparation et d’un conflit mondial ? Ami(es)s lecteurs (trices), je vous promets un trop bref moment de bonheur.
3
Ah Stephan Zweig ! Quel romantique.... Ce roman très court est resté inédit jusqu'en 2008 pour les français, et cela lui donne un parfum d'interdit, même si son thème ne l'est pas lui (inédit et interdit !). En effet, on parle d'amour, comme souvent chez Zweig, mais de façon la plus sensuelle qui soit. Car le désir de Louis pour la femme de son patron est resté inassouvi pendant 9 ans, à cause de la guerre et des vicissitudes de la vie ! Le narrateur a donc le temps de nous expliquer le moindre changement d'humeur et tous les frémissements de ce couple illégitime par excellence. Le récit est construit de telle sorte que l'on sent petit à petit, au fil de la lecture, que les folles espérances ne seront pas au rendez-vous. Et si je compare Louis avec une Mme Bovary au masculin, ce n'est que dans les transports fictifs qui sont décrits magnifiquement par l'auteur, comme l'avait fait à son époque ce cher Gustave ! Car l'issue n'est pas aussi fatale pour ses personnages. Bref, à lire et à relire, en alternance avec "Lettre d'une inconnue"pour connaître la définition exacte du romantisme allemand !

Liés