Vous êtes ici

Les Assassins
672
Date de parution: 
05/10/2016
Langue: 
Français
EAN : 
9782253184430
Editeur d'origine: 
Sonatine

Les Assassins

8,70€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
New York, 2006. Quatre homicides sont commis en quinze jours, selon des modes opératoires très différents. Seul John Costello, documentaliste inépuisable sur les tueurs en série, voit un lien entre eux. Il a en effet découvert que chacun des meurtres a été perpétré à une date anniversaire, celle d’un célèbre crime exécuté par un serial killer, d’après une procédure rigoureusement identique. Épaulé par Ray Irving, détective au NYPD, et Karen Langley, journaliste au City Herald, John va se livrer à la traque de cet assassin très particulier.
Ellory poursuit son exploration du mal américain, interrogeant cette fois notre fascination pour les monstres.
 
Un opus terrifiant qui explore le narcissisme du serial killer, au-delà du bien et du mal. Valérie Gans, Figaro Madame.

Un roman de la meilleure veine.Hubert Lizé, Le Parisien.

Outre un suspense diabolique, une leçon sur la nature humaine. Jean-Louis Debré, Le Point

Les coups de coeur des libraires

Coup de coeur de la librairie Nicole Maruani à Paris (75)

"Un flic solitaire, marqué par la vie, bouffé par son travail. Une journaliste intelligente, dynamique, humaine. Un consultant au passé sombre, « autiste », qui compte, range méticuleusement, vit reclus, et doté d’une mémoire ahurissante. Un tueur qui reproduit les meurtres de serial killers américains, mêmes dates, mêmes lieux. New York. Tantôt grise, pluvieuse, bondée de monde. Tantôt ensoleillée et calme. Tantôt sombre et silencieuse. On retrouve ici l’ambiance poisseuse des films des années 1990 (SevenCopycatLe Silence des agneaux), avec les crimes qui s’enchaînent, sanglants et violents (sans aller dans la surenchère). Avec les provocations du tueur (lettres envoyées à la presse ou aux flics, besoin d’être reconnu). Avec le flic qui enquête jusqu’à l’obsession. Ce livre aborde aussi l’histoire macabre des États-Unis, de ces tueurs qui suscitent une étrange admiration. Sans donner de réponses à ce qui provoque cette fascination morbide, Ellory en parle et pose des questions. Sombrement humain." Isabelle Verlingue de la librairie Nicole Maruani

 

Les derniers avis

3
Blogueur

"Les assassins est un polar qui semble redéfinir les règles de l’art. Somptueux !"

3
Blogueur

"Le suspense est diabolique ! Malgré une écriture très éclectique à laquelle il faut s'adapter ( extraits de journaux, d'article internet, alternance au départ des pensées de John puis les faits, la retranscription d'interrogatoire), on finit par être aussi nerveux qu'Irving : arrivera-t-il à arrêter le meurtrier qui semble insaisissable ? La quête semble désespérée car le meurtrier ne laisse aucun indice et se joue de la police en l'induisant en erreur... Mais quelle tension !"

Liés