Vous êtes ici

Les Larmes noires sur la terre
384
Date de parution: 
31/01/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253092629
Editeur d'origine: 
Denoël

Les Larmes noires sur la terre

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Moe, 26 ans, hagarde, épuisée, son nourrisson dans les bras, est amenée de force dans un centre d'accueil pour déshérités, surnommé « la Casse ». La Casse, c'est une ville de miséreux logés dans des carcasses de voitures brisées et posées sur cales. Chaque épave est attribuée à une personne. Pour Moe, une 306 grise. Plus de sièges arrière, deux couvertures, et voilà leur logement, à elle et au petit.
Au milieu de l'effondrement de sa vie, un coup de chance, enfin : dans sa ruelle, cinq femmes s'épaulent pour affronter ensemble la noirceur du quartier. Elles vont les adopter elle et son fils. Leur force, c'est leur cohésion, leur lucidité. Si une seule y croit encore, alors il leur reste à toutes une chance de s'en sortir. Mais à quel prix ?
 
Le goût profond de Sandrine Collette des atmosphères sombres, l’évocation hypersensible de la solidarité de ces femmes concourent à la réalisation sans merci d’une fresque à couleur d’apocalypse. L’Humanité.

Les coups de coeur des libraires

Un 5ème roman extraordinaire

Voici le choix de Caroline de la FNAC à Rosny : 

Sandrine Collette, l'auteur du multi-primé "Des nœuds d'acier" revient avec un 5ème roman extraordinaire, empreint d'une émotion infinie, qui la classe définitivement parmi nos plus grands auteurs français.

Les derniers avis

3
Blogueur
Vous connaissez cette société où le regard des gens pèse beaucoup sur vous ? Vous vous sentez régulièrement jugé, moqué, différent des autres ? Avez-vous le sentiment parfois de ne pas rentrer dans le moule ? 
 
En effet, de nos jours, on se trouve dans une société toute conditionnée, où tous les individus doivent rentrer dans un moule ou risquent d’être vite jugés. Il suffit de faire le test en s’habillant de manière originale et vous verrez que les regards des gens que vous allez croiser vont se poser directement sur vous. 
 
C’est avec talent que Sandrine Collette va évoquer ces thèmes. Ce sentiment d’être rejeté par la société parce qu’on peut rencontrer à un moment de sa vie des difficultés au niveau financier, sentimental, professionnel. Ce qui m’a beaucoup touché dans ce roman, c’est que cette histoire pourrait être réelle. Tout le monde un jour peut être amené à rencontrer ces difficultés et à devoir faire face à tout ça. Au final, quand on lit ce roman, cela fait froid dans le dos puisque pour rien au monde on aimerait être à la place du personnage principal. 
 
C’est à la fois un roman prenant et poignant vu les thèmes abordés, une belle histoire mais une lecture qui ne laissera pas le lecteur indemne. C’est un parcours de vie qui risque de me marquer pendant quelques temps. 
3
Blogueur
Sandrine Collette instaure dés le début une ambiance glauque et malsaine, dans un environnement qui l’est tout autant. Elle fait preuve d’une imagination débordante en inventant ce type d’endroit où vivent une grande partie de la population.
Au coeur de la Casse, Moe va tout tenter pour sauver la chair de sa chair et lui offrir une vie digne de ce nom mais ce ne sera pas de tout repos. Loin de là.
La seconde partie du roman n’a pas cessé de me surprendre sans parler de la fin d’ailleurs. Globalement, cette lecture fut plutôt bonne.  Et j’espère ne pas être déçu avec le suivant.