Vous êtes ici

L'Heure trouble
544
Date de parution: 
09/03/2011
EAN : 
9782253158455
Editeur d'origine: 
Albin Michel

L'Heure trouble

8,30€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

À l'heure trouble, entre chien et loup, un enfant disparaît sans laisser de trace dans les brouillards d'une petite île de la Baltique. Vingt ans plus tard, une de ses chaussures est mystérieusement adressée à son grand-père. Qui a intérêt à relancer l'affaire ? Et pourquoi toutes les pistes conduisent-elles à un criminel mort depuis longtemps ? Dans une oppressante atmosphère de huis clos, une histoire de deuil, d'oubli et de pardon, hantée par les ombres du passé. Numéro un des ventes en Suède, déjà traduit dans une dizaine de pays, ce suspense complexe et envoûtant a été élu Meilleur roman policier suédois 2007 par la Swedish Academy of Crime.

Des débuts impressionnants... Theorin excelle à créer une atmosphère lugubre tout en explorant avec sensibilité les liens familiaux. The Times.

Les coups de coeur des libraires

L'avis de Denis Lebrun de la Librairie Pantoute (Québec)

au bout de quelques pages j’étais embarqué. Une sombre histoire se déploie dans une atmosphère à couper au couteau, mais sans temps morts. Theorin joue sur deux époques avec brio. On y suit, au passé, la transformation du supposé ravisseur en tueur tandis que l’enquête et ses répercussions se déroulent au présent. Les personnages et leurs motivations sont décrits en finesse et l’intrigue est sans faille. Un premier roman envoûtant.

http://www.librairiepantoute.com

D'autres coups de cœur libraires, en vidéos ? cliquez ici

L'avis de JOCELYNE de la libFNAC (Lyon Bellecour).

Un policier fantasmagorique !
L'heure crépusculaire où le brouillard envahit la lande suédoise et "avale" un enfant. C'est l'heure du désespoir et de la vengeance peut-être ! Mais après la nuit apparaît l'aube toujours porteuse d'espoir...

L'avis de Denis LeBrun, de la librairie Pantoute.

J’ai abordé le roman de Theorin, prix du meilleur roman policier suédois en 2007, avec curiosité mais sans grandes attentes. La quatrième me laissait présager un roman psychologique plutôt lent.

L’histoire d’un grand-père qui relance une enquête en compagnie de sa fille sur la disparition de son petit-fils, survenue 20 ans plus tôt, question de faire définitivement leur deuil. Mais au bout de quelques pages j’étais embarqué. Une sombre histoire se déploie dans une atmosphère à couper au couteau, mais sans temps morts. Theorin joue sur deux époques avec brio. On y suit, au passé, la transformation du supposé ravisseur en tueur tandis que l’enquête et ses répercussions se déroulent au présent. Les personnages et leurs motivations sont décrits en finesse et l’intrigue est sans faille. Un premier roman envoûtant. J’ai déjà hâte au prochain!