Vous êtes ici

Lilliputia
672
Date de parution: 
18/05/2016
EAN : 
9782253083085
Editeur d'origine: 
Calmann-Lévy

Lilliputia

8,60€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  
Coney Island, début du XXe siècle. L’île abrite un parc d’attractions d’un genre nouveau, Dreamland, où sont rassemblés 300 nains venus du monde entier. La communauté – Lilliputia – possède un parlement, un théâtre, des bas-fonds et même une compagnie de pompiers qui déclenche ses propres feux pour divertir les visiteurs ! Elcana, jeune homme de petite taille venu d’Europe de l'Est, comprend vite qu'il lui revient de libérer ses semblables de la servitude dans laquelle on les a placés.
Quand la mythologie grecque rencontre un pan de l’histoire américaine : voici une réinvention magistrale de la figure de Prométhée. Bienvenue à Dreamland…
 
 Dans la lignée de Jonathan Swift et William Butler Yeats, Xavier Mauméjean met en lumière, sans manichéisme, les monstruosités contemporaines. Un roman hors du commun. Fabrice Lardreau, Transfuge.

La toile de fond de son récit est tout ce qu’il y a de plus véridique. Singulier. Raphaëlle Leyris, Les Inrockuptibles

Les derniers avis

3
Blogueur

À tout le moins, ce roman est incontestablement une oeuvre singulière qui sort des sentiers battus. La quatrième de couverture dit « hors du commun », c’est vrai. Se lancer dans la lecture de Lilliputia, c’est entrer dans un vaste univers avec ses codes, ses références, son onirisme.

Je ne connaissais pas Xavier Mauméjean et je dois avouer que j’ai plutôt été séduit par la plume de l’auteur. Il use d’un langage fleuri qui balaye un large spectre d’émotions. Lilliputia est une oeuvre riche. Tout se mêle dans un maelström forain, une grande roue tournant sans cesse autour de références culturelles littéraires, cinématographiques ou mythologique. La base de vérités historiques sur lequel repose Lilliputia donne au récit une grandeur supplémentaire s’il en fallait.

Lilliputia de Xavier Mauméjean est une oeuvre hors norme, exigeante dans son écriture mais pas dans la lecture, et si j’émets quelques réticences j’ai quand même bien apprécié de le lire. J’ai découvert un auteur qui n’en est pas à son coup d’essai avec les monstres de foire et je vais probablement me pencher sur sa bibliographie.