Vous êtes ici

Meurtre au Ritz
320
Date de parution: 
05/06/2013
EAN : 
9782253173670
Editeur d'origine: 
Le Livre de Poche

Meurtre au Ritz

12,00€
6,99€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Alors que l’affaire Dreyfus bat son plein, César Ritz est sur le point d’ouvrir les portes de son nouveau palace parisien, dont les cuisines ont été confiées au grand chef Auguste Escoffier. Quel n’est donc pas le choc ressenti lorsque, à quelques jours de l’inauguration, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé pendu dans une chambre froide du Ritz. Pour ne pas ébruiter l’affaire, l’enquête est confiée au filleul d’Auguste Escoffier, Quentin Savoisy, jeune journaliste gastronomique au Pot-au-Feu. Épaulé par sa fiancée aristocrate et féministe de la première heure, Quentin est loin d’imaginer qui se cache derrière ce terrible meurtre.
 
En exclusivité au Livre de Poche, Michèle Barrière, la reine du polar « historico-gastronomique », signe ici une nouvelle intrigue captivante de la saga Savoisy, où la grande Histoire se mêle avec brio aux mets les plus fins de l’hôtellerie de luxe.
 
Tous les livres de Michèle Barrière sont au Livre de Poche.

Les derniers avis

3
Blogueur

Alors que l'affaire Dreyfus bat son plein, César Ritz s'apprête à ouvrir son palace à Paris. Aux commandes des cuisines, le grand chef Auguste Escoffier.

A quelques jours de l'inauguration, le cadavre d'une jeune femme est retrouvé pendu à des crocs de boucher dans une chambre froide.

Pour ne pas ébruiter l'affaire, César Ritz et Auguste Escoffier confient l'enquête au neveu de ce dernier, Quentin Savoisy, journaliste gastronomique au Pot-Au-Feu.

Dans cette enquête alléchante, qui donne à chaque chapitre l'eau à la bouche, on croise des anarchistes, des anti-dreyfusards, des féministes, des artistes et des tueurs sans scrupules.

Sauf que trop de considérations politiques enlisent l'intrigue, somme toute convenue.

Si Michèle Barrière excelle dans l'histoire et la gastronomie, si on sent à chaque page son amour de la cuisine, ce nouveau tome de la saga Savoisy se lit avec plaisir mais reste prévisible.

3
Si le principe des romans de Michelle Barrière est de mêler histoire de la gastronomie et intrigue policière, l'auteur se permet parfois d'y mêler des considérations historiques. Pour ma part j'ai trouvé que dans ce roman le fond historique prenait le pas et affaiblissait la trame plutôt que la renforcer en raison de son aspect convenu et sans vraie surprise! Mis à part cette déception la description de cette hôtellerie de luxe associée à la cuisine est intéressante et se lit avec intérêt

Liés