Vous êtes ici

Naissance
1 440
Date de parution: 
07/10/2015
EAN : 
9782253000815
Editeur d'origine: 
Grasset

Naissance

12,60€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

La naissance ne saurait être biologique : on choisit toujours ses parents. Naître, c'est semer ses géniteurs. Non pas tuer le père, mais tuer en nous le fils. Laisser son sang derrière, s'affranchir de ses gènes. Chercher, trouver d'autres parents : spirituels. Naître biologiquement, c'est à la portée du premier chiot venu, des grenouilles, des huîtres. Naître spirituellement, naître à soi-même, c'est à la portée de ceux-là seuls qui préfèrent les orphelins aux fils de famille, les adoptés aux programmés, les déviances aux descendances. Toute naissance est devant soi.

Cet accouchement n’est pas seulement le plus long de l’histoire littéraire, il est aussi le plus drôle, le plus déjanté. Joseph Macé-Scaron, Le Magazine littéraire.

Il transforme la boue de ses tourments en œuvre d’art jubilatoire. Naissance est un monument. Hervé Bertho, Ouest France.

PRIX RENAUDOT 2013

Prix Renaudot
2013

Les coups de coeur des libraires

Les derniers avis

3

Bien plus qu'à la thématique abordée, c'est aux digressions déversées à tire larigot que l'on doit l'épaisseur du livre. Certains y verront la limite au «  foutage de gueule » et refermeront aussitôt le livre, d'autres au contraire, plus persévérant, tendront la main à l'auteur pour un voyage, à l'issue méconnue, dans les méandres logorrhéiques qui ornent les pages de «  Naissance ».
Le livre, on l'aura compris, n'a pas été écrit pour complaire au jury de la rentrée littéraire, ni à quelque autre institution «  gardienne » de la Littérature, tant Yann Moix se détache délibérément du schémas classique du roman. C'est là un acte de bravoure qui a le mérite d'être salué.
N'est-ce point en rompant avec le conformisme que l'on crée ? N'est-ce point parce qu'il est sorti de l'harmonie classique que nous devons, aujourd'hui, à Claude Debussy - pour ne citer que lui - le titre du père de l'impressionnisme musical français ?
Une fois que l'on est sorti du gouffre logorrhéico-abyssal – si tant est que l'on en sort indemne - dans lequel nous traîne l'auteur de «  Naissance », l'on peut, enfin, savourer les passages racontés en style burlesque que Yann Moix traite avec flamboyance.
 

Liés