Vous êtes ici

Persécution
504
Date de parution: 
27/02/2013
EAN : 
9782253168553
Editeur d'origine: 
Liana Levi

Persécution

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

« Savoir-vivre et discrétion », telle est la devise de Leo Pontecorvo, brillant professeur de médecine et père de famille respecté issu de la bourgeoisie juive romaine. Jusqu’au soir où il apprend, au journal télévisé, qu’une gamine de douze ans, petite amie de l'un de ses fils, l'accuse d'avoir tenté de la séduire. Un gouffre s'ouvre alors sous ses pieds. Rien dans sa vie ne l'a préparé à affronter une telle situation. Rien ne l'a préparé à se battre. Au lieu de clamer son innocence, Pontecorvo s’isole et se remémore comment le piège s'est refermé sur lui, entre l'indispensable et trop raisonnable femme, la fillette mythomane, les clinquants parents de l'accusatrice, l'intraitable magistrat, l'avocat pervers... Si la justice est aveugle, l'injustice l'est aussi.

L’apparition d’Alessandro Piperno est l’une des meilleures choses qui soient arrivées à la littérature italienne contemporaine. Alexandre Fillon, Le Journal du dimanche.

Prix du meilleur livre étranger
2011

Les derniers avis

3
Avec «Persécution», Alessandro Piperno nous donne assurément l'un des meilleurs romans que la littérature italienne ait produit ces dernières années. Avec une écriture acérée, il scrute, dans ses moindres recoins, l'intériorité d'un homme qui, frappé injustement par le destin, fait l'expérience d'une déréliction douloureuse, se cherche vainement et découvre l'absurde de l'existence. Que reste-t-il d'un homme quand la façade de la réussite sociale s'effondre et quand le paravent du bonheur familial s'écroule? Alessandro Piperno analyse, avec une justesse rare, la descente aux enfers de Leo Pontecorvo, une société malsaine et cruelle ainsi que des individus bornés et lâches dans une langue qui traduit, dans ses méandres, les errements d'un monde en perte de sens.
3
Pédiatre et professeur d’université, Léo Pontecorvo vit avec femme et enfants dans un quartier résidentiel de Rome. Au-delà de l’aisance matérielle de cette famille de la petite bourgeoisie juive romaine, Léo est un médecin réellement investi dans ses activités de soin et de recherche. Habité par une éthique personnelle irréprochable , il se tient à l’écart de certains écueils dans lesquels un homme de sa condition sociale pourrait tomber. Si aucun foyer n’est épargné par les problèmes, la famille Pontecorvo est marquée par un équilibre auquel Rachel, femme aimante et mère attentionnée, participe grandement. Léo regrette parfois de ne pas passer assez de temps avec les siens, mais son métier le passionne, et la cellule familiale reste soudée par des rituels tels que les vacances partagées. Or , c’est justement lors de l’un de ces moments de complicité intrafamiliale, au sein même de son cocon, que Léo, répondant à la légère la provocation d’une adolescente, commettra une négligence lourde de conséquences. Et ce sera en présence des siens, lors du journal télévisé, que son honneur sera mis publiquement en doute. Mais le professeur Pontecorvo, homme au rayonnement social incomparable, peut-il être atteint par les délires mytho maniaques d’une adolescente ? Alessandro Piperno nous introduit ici au cœur de la vie d’un homme, toujours couronné de succès jusqu’alors. Il démontre avec habileté que l’apparente sérénité d’une vie peut rapidement vaciller. Cet ouvrage procure un frisson et un sentiment d’égarement chez le lecteur qui, page après page, guette un témoignage d’amour et de solidarité de l’entourage d’un être humain qui s’enfonce chaque jour un peu plus.