Vous êtes ici

a paraître
Si un inconnu vous aborde
224
Date de parution: 
22/08/2018
EAN : 
9782253071280
Editeur d'origine: 
Page à Page

Si un inconnu vous aborde

Céline Leroy (Traductrice)

6,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

« C’est pour ça que Mona était à présent agenouillée devant le tiroir du bas en train de retourner les soutiens-gorge et les culottes de sa fille. À cet instant, elle palpait les différents articles sans penser y trouver quoi que ce soit, mais pour autant, ne fut pas si surprise quand elle mit la main sur la chose. »

Laura Kasischke explore un nouveau genre avec ces nouvelles étranges, dérangeantes, ironiques, qui sont autant d'uppercuts à nos aliénations quotidiennes.

Quinze courts récits pétris de névroses, de rancœurs et de concours de circonstances malheureux. Un genre où l’écrivaine américaine excelle. Marine Landrot, Télérama.

Tout dérape vers l’imprévisible dans une prose feutrée et hypnotique. Sophie Pujas, Le Point.

Un condensé saisissant du meilleur de son art. Florence Noiville, Le Monde des livres.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy.

Agenda

22 aoû
La rentrée littéraire, c'est maintenant !...

Les coups de coeur des libraires

Attention vous n'en sortirez pas indemne !

Mais quelle romancière cette Laura Kasischke ! 15 nouvelles bouleversantes, suggestives mais surtout qui laissent place à une imagination sans retenue. A lire, découvrir, redécouvrir !

 

 

Delphine de FNAC Paris - Ternes

Les derniers avis

Laura Kasischke et nouvelles. Voilà deux choses qui, côte à côte, ne pouvaient que présager du bon. Effectivement, je me suis délectée à la lecture de ses textes, qui finalement (je suis une perpétuelle insatisfaite !!!) ont été trop courts à mon goût.

Il faut bien avouer que l’auteure a un don si particulier pour imposer une ambiance (quelle quel soit : malaise, surnaturelle, fantastique..) et une tension sous-jacente parfois juste en quelques pages (Les prisonniers n’en fait que 3). Si on ressent une légère frustration de la brièveté de certaines nouvelles, cela suffit aussi à nous plonger dans son univers où le banal et le quotidien prennent une tournure plus dramatique. Ce qu’elle met en scène, c’est notre société (sous ses différents aspects) et ses acteurs obsessionnels pris dans des désirs et des peurs parfois (souvent) obscures, à la limite de la folie. La nouvelle Mona, par exemple, qui ouvre le recueil, dépeint une mère de famille célibataire fouillant dans les affaires de sa fille de 16 ans à la recherche de quelque chose, d’un sombre secret, alors qu’aucune raison tangible ne lui a été donnée de le faire et qu’il s’agit pourtant d’une bonne élève, obéissante et sans problème. La tension et le malaise s’installent jusqu’à ce que l’inattendu débarque avec ses dénouements.

L’intime et le sordide se côtoient intimement et l’irréel vient s’immiscer dans le concret et les vicissitudes des personnages pour donner une ambiance toute particulière si chère à l’auteure. Si le surréaliste tient une place majeure ici (le besoin de relire certaines nouvelles afin de parfaitement saisir là où elle veut nous emmener s’impose parfois) ce n’est que pour mieux parler de notre monde paranoïaque, étranger, absurde, désœuvré… avec une écriture particulièrement poétique elle exprime toute la complexité de l’humanité.
https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/laura-k...

Liés