Vous êtes ici

T'as pensé à ?
160
Date de parution: 
08/01/2020
EAN : 
9782253820284

T'as pensé à ?

9,90€
7,99€

Détails promotions contenus

Détails
J’ai lancé le compte “T’as pensé à… ?” sur Instagram  un mardi matin de novembre, entre le biberon de mon fils  et mon café. Après la participation de copines épuisées,  des milliers de femmes sont venues témoigner. Avec une seule et même question : pourquoi, alors que nous avions fait un enfant à deux, nous nous retrouvions à gérer seules la suite ? Et que faire une fois que nous avions dénoncé ? Ce livre apporte un début de réponse pour aller vers  l’action. »

Coline Charpentier propose une ouverture au dialogue  sur la charge mentale. Comment en mesurer l’importance dans son propre couple ? Comment répondre aux sceptiques qui pensent que les femmes « n’ont qu’à mieux  s’organiser » ? Comment s’en sortir et retrouver un équilibre, dans son couple et dans la société ?

Coline Charpentier est professeure en histoire-géographie en Seine-Saint-Denis, féministe festive et militante convaincue.

Les derniers avis

5

La charge mentale c'est gérer et anticiper la charge d'un foyer. En gros, si tu fais le mec cool et détendu, ne te vantes pas trop, c'est bien souvent que dans l'ombre il y a quelqu'un qui se prend la tête à ta place dans le quotidien. Et oui, c'est étonnant, se ne sont pas les petits lutins qui travaillent la nuit quand madame dort!! Besoin d'exemples? Pas de problème j'en ai à la pelle!
Aller au drive c'est bien, mais QUI a passé commande sur le site? Déposer son enfant chez la nounou c'est bien mais qui a préparé ce petit ange et le sac (sans parler de la bouffe pour son repas??). Sortir les poubelles c'est bien mais qui le demande depuis 5 jours? Les vacances : réservées par qui? Et qui se tape les repas TOUTES les vacances?
Sortir de cette charge mentale pour arrêter de tout porter dans la famille? Ah ah! Alors là bon courage, pour cela il faudrait que l'autre reconnaisse le problème et se remette en question et surtout qu'il ait l'envie de redistribuer les tâches (ce qui veut aussi dire clairement,se sortir les doigts du cul ).
Le conjoint n'a pas à aider. Le conjoint doit faire sa part. Il n'est pas un invité, il vit dans la maison comme sa femme. Il a un travail ? ça tombe bien, sa femme aussi!!
J'adore cette autrice qui met le doigts sur LE problème de la vie des femmes. Qui est ouverte, humaine, accessible et dont l'ouvrage, au delà de créer de grosses disputes, permet une vraie prise de conscience et une volonté de faire bouger les choses (avec ou sans monsieur d'ailleurs puisqu'après le premier enfant la charge mentale que nous ne voulons plus nous taper est la cause de beaucoup de séparations).
INDISPENSABLE