Vous êtes ici

Une saison à Longbourn
456
Date de parution: 
01/04/2015
EAN : 
9782253068501
Editeur d'origine: 
Stock

Une saison à Longbourn

7,90€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Sur le domaine de Longbourn, résident Mr et Mrs Bennet et leurs cinq filles, en âge de se marier. À l'étage inférieur veillent les domestiques. Personnages fantomatiques dans l’œuvre de Jane Austen, Orgueil et préjugés, ils deviennent ici les protagonistes du roman. Mrs Hill, l’intendante, orchestre la petite troupe – son époux, la juvénile Polly, Sarah, une jeune idéaliste qui rêve de s’extraire de sa condition et, le dernier arrivé, James – d’une main de fer. Tous vivent au rythme des exigences et des aventures de leurs patrons bien-aimés. Une fois dans la cuisine, les histoires qui leur sont propres émergent et c’est tout un microcosme qui s’anime pendant qu'Elizabeth et Darcy tombent amoureux au-dessus…

L’exact revers de la médaille. C’est intelligent, fin, palpitant. Philippe Chevilley, Les Échos.

Inventif et réjouissant. Pascale Frey, Elle.

C’est avec délice et curiosité que l’on pénètre dans ce monde à part. Laurence Caracalla , Version femina.

Les derniers avis

3
Une lecture très plaisante. L'idée originale de voir l'envers du décor du célèbre roman Orgueil et préjugés m'a tout de suite plu. On s'attache assez vite aux personnages et en particulier à Sarah, une jeune domestique. Les conditions de vie et de travail des domestique sont très bien décrites et c'est une façon de leur rendre hommage, eux qui sont souvent transparents ou même oubliés. Cette revisite du roman de Jane Austen est bien réalisée : en effet, les caractères des personnages et les événements sont bien respectés mais je pense toutefois qu'il faut avoir une bonne connaissance du roman original pour apprécier les remarques et les allusions.
3
Partager le quotidien des domestiques de la famille Bennet, c'est donner vie à tout ces personnages si attachants négligés dans le roman de Jane Austen. On s'attache trés vite à Sarah et à la jeune Polly qu'on aimerait soulager de leurs tâches quotidiennes quelquefois si pénibles. Leurs péripéties se calquent parfaitement sur les évènements du livre d'origine (avec notamment une révélation sur M Bennet) et nous font passer de bons moments. À dévorer sans modération!