Vous êtes ici

Donato Carrisi

Né en 1973, Donato Carrisi est l’auteur d’une thèse sur Luigi Chiatti, le « Monstre de Foligno », un tueur en série italien. Juriste de formation, spécialisé en criminologie et sciences du comportement, il délaisse la pratique du droit pour se tourner vers l’écriture de scénarios. Le Chuchoteur, son premier roman, est un best-seller international et a remporté de nombreux prix littéraires, dont le Prix SNCF du polar européen et le Prix des lecteurs du Livre de Poche en 2011. La Fille dans le Brouillard a fait l’objet d’une adaptation cinématographique réalisée par l’auteur lui-même avec, entre autres, Jean Reno. Donato Carrisi est l’auteur de thrillers italiens le plus lu au monde. 

Prix des lecteurs du Livre de Poche
2012
Prix du Polar Européen SNCF
2011
Prix des lecteurs du Livre de Poche-Polar
2011

Coups de coeur des libraires

Après le terrible et excellent thriller Le chuchoteur que votre libraire avait adoré, voici le deuxième titre de Donato Carrisi… Différent, mais tout aussi époustouflant !

Le début, sur les chapeaux de roue, fait intervenir une ambulance suite à un coup de fil reçu aux urgences. Quand Monica, l'interne de garde, accompagnée du chauffeur et d'un infirmier, arrivent sur place, tous trois vont découvrir un homme inconscient gisant à terre. Un massage cardiaque révèle deux mots incisés sur son thorax : tue-moi. Dans un coin, un patin à roulettes rouge à sangles dorées fait frissonner Monica... Et pour cause ! sa sœur jumelle Teresa, a été retrouvée égorgée il y a six ans dans une clairière. La seule chose manquante sur la scène de crime était précisément le deuxième patin à roulette rouge, à sangles dorées… L'homme serait-il le tueur ? Que signifient ces mots : une injonction à se venger en le tuant ? La coïncidence parait trop folle pour être vraie et pourtant…

Il n'en faut pas plus pour deviner que ce livre va nous tenir en haleine, et c'est bien le cas. Ce curieux hasard (mais est-il question de hasard ?) n'est que le prélude à plusieurs histoires qui vont s'imbriquer entre elles, comme un puzzle dont les dernières pièces s'agenceront à la toute fin du livre… Mais n'allons pas trop vite! Car l'auteur introduit ensuite un autre personnage, Sandra Vega, policière photographe sur les scènes de crime. La jeune femme est en deuil car son mari, journaliste, est mort en tombant du cinquième étage d'un immeuble. L'enquête a conclu à un accident. Le coup de fil d'un homme, prétendant travailler pour Interpol, va tout remettre en doute. Il pense qu'il s'agit d'un meurtre mais Sandra doit-elle le croire ?
En parallèle, une troisième énigme se dessine avec la disparition de Lara, 23 ans, étudiante en architecture. Sur ses traces, deux enquêteurs singuliers : Marcus et Clémente (pourquoi singuliers ? hum hum, votre libraire n'en dira pas plus, car leur identité fait partie du suspense et il serait dommage d'en raconter davantage …)

La toile de l'intrigue tisse des liens entre ces différentes histoires, en va-et-vient constants, entre lesquels il faut rebondir sans cesse - d'autant plus que chaque chapitre recèle une nouvelle surprise qui cueille le lecteur sans lui laisser de répit ! Sans parler de la fin, qui est à couper le souffle…

Sachez enfin que cette passionnante et étonnante énigme se déroule dans la ville de Rome, siège du Vatican, où l'Histoire et ses secrets vous feront voyager dans de curieuses archives des péchés, appelées aussi «la bibliothèque du mal » ou « la mémoire du diable » - registres où sont recensés des crimes restés impunis, car s'agissant d'aveux livrés sous le sceau de la confession…