Vous êtes ici

Les coups de coeur des libraires

Les libraires sont toujours de bon conseil,
alors leurs coups de cœur sont forcément des livres qui vont vous plaire…

La transformation. La transformation intérieure n'est-elle pas, dans le fond, la plus belle des aventures humaines ? En découvrant «Trois mille chevaux vapeur», le roman du très talentueux Antonin Varenne, on sait que la réponse est oui. Oui, la transformation guérit, en secret. Elle nous protège et nous console parfois, au-delà des épreuves et de la noirceur accablante du monde.
Le sergent Arthur Bowman est un sale type, un mercenaire, une brute, un assassin, à première vue sans scrupules. En 1852, il part en mission secrète durant la 2e guerre anglo-birmane. En plein milieu de la jungle, il est fait prisonnier, avec ses hommes. Pendant des mois ils seront torturés. Seuls quelques hommes s'en sortiront vivants, par miracle.
Après ce drame, Bowman part à Londres, tel un survivant hébété. Il devient policier, tout en sombrant dans l'opium et l'alcool. Mais la découverte d'un cadavre mutilé, lors d'une ronde à Londres, le trouble. Son passé birman le rejoint. Qui a fait quoi, lors des terribles séances de torture. Arthur Bowman décide d'enquêter pour comprendre le comportement de certains de ses hommes. Commence alors la métamorphose du sergent Bowman, sous forme d'une rédemption. Antonin Varenne nous offre un superbe roman d'aventures, mariant le polar haletant, le roman de guerre, et le western (quand Bowman arrive aux Etats-Unis). L'aventure est aussi bien à l'extérieur (quel souffle dans la narration) qu'à l'intérieur (la transformation intérieure du soldat nous émeut infiniment). Ce livre, d'une telle intensité, nous donne de l'espoir. Merci Monsieur Varenne.

ÉNORME COUP DE COEUR : à lire absolument...
Dans l'Amérique sauvage du XVIIème siècle, trois êtres humains mêlent leurs voix et leurs visions de cette terre mystérieuse.
Le premier est un jésuite français, le père Christophe, envoyé dans ce qui sera le Canada pour convertir la population, à savoir des hordes de tribus sauvages en ce qui le concerne. La communication n'est pas toujours facile, mais il a le coeur à l'ouvrage et souhaite à tout prix sauver le plus d'âmes possibles, quel que soit le destin que son dieu lui réserve.
Le second est Oiseau, un vaillant guerrier Wendat (Huron) qui porte toujours le deuil de sa famille qui lui a été arrachée par une tribu ennemie, les Haudenosaunee (Iroquois). Bien que la présence du "Corbeau" l'irrite, il supporte ses manies étranges tout en le méprisant froidement, en même temps qu'il tente de faire accepter son nouveau statut à sa fille adoptive.
C'est elle la troisième voix du roman, une adolescente pleine de haine pour son nouveau père qui a tué ses parents et son frère devant ses yeux. Assommée par un voyage hivernal en terre hostile, elle aurait bien aimé les rejoindre dans les prairies verdoyantes de l'au-delà, n'eut été l'étrange présence du Corbeau qui l'a sauvée malgré elle...

C'est ainsi que débute ce récit ; découvrez un roman riche et foisonnant, où l'on passe du point de vue de l'un à l'autre tout en découvrant des aspects essentiels de la culture des Indiens d'Amérique du Nord. Profond, magistral, époustouflant ! !

Pages