Vous êtes ici

Celle qui a tous les dons
528
Date de parution: 
11/04/2018
Langue: 
Français
EAN : 
9782253083504
Editeur d'origine: 
Atalante

Celle qui a tous les dons

Nathalie Mège (Traductrice)

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  
Tous les dons ne sont pas une bénédiction.
 
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu'on l'emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu'elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière...
Le roman de M. R. Carey a été adapté au cinéma en 2016 sous le titre The Last Girl, réalisé par Colm McCarthy.
 
 
Adrénaline et émotion alternent subtilement dans ce thriller d’une redoutable efficacité. La meilleure lecture de l’année. L’Écho.

Un bijou.  Joss Whedon.
 
  Traduit de l’anglais par Nathalie Mège. 

Les derniers avis

3
Blogueur

J’ai dévoré ce livre, avec une sorte de frénésie, et le plaisir d’être repue d’un thriller post-apocalyptique bien appétissant d’adrénaline! Mike Carey maîtrise son petit effet à la perfection: la minute d’avant nous sommes dans un thriller fantastique, celle d’après dans une ambiance d’horreur. Tout du long , il s’amuse à bousculer nos attentes…

On est vraiment dans la force d’un page-turner efficace, le but étant de captiver son lecteur par une ribambelle d’actions dynamiques et de dialogues pêchus, mais l’auteur y emmène aussi, par le biais de ces moments de tension extrême, à de jolies réflexions sur notre rapport en société et envers la planète… Je me suis régalée, mais voulant absolument vous maintenir le plaisir de cette découverte, je n’en dévoile pas plus, mais je suis d’hors et déjà impatiente de lire la suite de cet univers très particulier!

3
Blogueur

Quel régal ! J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre à l’écriture vraiment plaisante à lire. 

Une fois l’action lancée, le récit ne s’arrête plus et ce qui m’a le plus plu, c’est cet univers à la The Walking Dead dont je suis tout bonnement fan. Toutefois, je m’attendais à plus d’horreur et de gore, ce ne fût pas le cas. Je ne vous dis pas que le récit est joyeux, nous stressons en permanence, tout comme les personnages qui se retrouvent dehors, à la vue de tous, priant pour ne pas tomber sur un/des infecté/s. Le groupe de survivants alors formé m’a beaucoup plu, j’ai pris beaucoup de plaisir à me sentir à leur côté, dans cette course pour la (sur)vie. 

La fin m’a laissé en suspens, je suis assez intriguée que le récit termine de cette façon, cela mérite une suite à mes yeux.

À présent, j’ai hâte de voir le film afin de voir si je retrouve les éléments qui m’ont charmé dans le roman.

Ma note : 5/5