Vous êtes ici

Cosmétique de l'ennemi
120
Date de parution: 
30/04/2003
EAN : 
9782253155034
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Cosmétique de l'ennemi

5,70€

Détails promotions contenus

Détails
Collection  

« Sans le vouloir, j’avais commis le crime parfait : personne ne m’avait vu venir, à part la victime. La preuve, c’est que je suis toujours en liberté. »
C’est dans le hall d’un aéroport que tout a commencé. Il savait que ce serait lui. La victime parfaite.
Le coupable désigné d’avance.
Il lui a suffi de parler. Et d’attendre que le piège se referme. C’est dans le hall d’un aéroport que tout s’est terminé.
De toute façon, le hasard n’existe pas.

Les derniers avis

4

J'apprécie le style court et un peu perturbant de cette autrice. Celui-ci fait écho au genre "Fight Club" et tient essentiellement du dialogue. Ça se lit donc très rapidement, mais en même temps, on s'y laisse prendre facilement. Tout comme le premier Nothomb que j'ai lu, on trouve dans celui-ci des éléments pédagogiques, des définitions et du savoir. J'aime bien ces éléments, on sort de ce livre un peu moins bête.

Essentiellement, ce livre parle d'un tueur parfait qui arrive à assassiner l'autre juste par son pouvoir verbal. C'est étonnant, mais en même temps plausible. Ce que j,apprécie de ce genre d'histoire est le "potentiel d'idée". Je m'explique: pour chaque personne que nous somme, notre façon de voir et de concevoir est forcément différente, légèrement à extrêmement, ça dépend. C'est ce qui fait que lire est merveilleux, nous sommes dans la tête des autres et donc, dans leur potentiel d'idée à eux. Ça nous amène à lire sur des opinions, des manières de penser qui ne nous aurait peut-être jamais effleurer autrement. C'est particulièrement vrai avec Amélie Nothomb, je trouve.

Bref, un bon petite livre un brin perturbant, mais qui nous ouvre un peu plus l'esprit.

5
Blogueur

J'ai découvert Amélie avec ce roman, et quelle surprise !
Depuis je ne m'arrête plus de la lire.

Liés