Vous êtes ici

Dedans, ce sont des loups
320
Date de parution: 
22/02/2017
Langue: 
Français
EAN : 
9782253086093
Editeur d'origine: 
Le Masque

Dedans, ce sont des loups

7,30€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  
Quelque part au Nord, dans un paysage de glace et de neige, une bourgade survit autour de l'activité du Terminus, hôtel, bar et bordel. La clientèle qui s'y rassemble pour s'abîmer d'alcool, de sexe et de violences se compose essentiellement de repris de justice, d'hommes aux passés sales reconvertis en bûcherons. Aucune règle n'existe en dehors de celles du grand patron dont personne ne connaît ni le visage ni le nom. Nats se plie à toutes, fait son boulot avec application, jusqu'au jour ou débarque Sean, sous les traits duquel il croit reconnaître son ancien tortionnaire. Dès lors, tandis que toujours la neige efface le moindre relief du paysage, tandis que la belle Sarah interrompt la routine de son quotidien, l'esprit de vengeance tenaille Nats, impérieux, dévorant.
 
Inspiré de la tradition américaine, parsemée de sentiments forts… un concentré d’adrénaline en pleine nature. La Voix du Nord.
 
Somptueux. Philippe Blanchet, RollingStone.

Les derniers avis

3
De grands espaces glacés, des bûcherons, des chiens et des loups, des rapports sociaux déterminés par la violence et le pouvoir des poings et de la force sur les autres. C'est le Terminus marqué comme la fin des codes régissant le reste de la société. Ici, tout appartient à un grand patron que nul ne connaît. Ici, les hors-la-loi, les meurtriers ont la possibilité d'échapper à la police à condition de ne rien troubler d'un code établi de longue date. C'est ici que Natsume est venu se venger de l'homme qui l'a torturé. Il soupçonne Sean le nouveau contremaître du grand patron, mais il manque 1% de certitude pour passer à l'action. Dans ce microcosme où la brutalité semble s'ériger en règle sociale, son amitié avec le vieux Tom, son amour pour Sarah, la nièce de ce dernier, et sa tendresse pour Leïla, la jeune prostituée, sont autant de points faibles par lesquels on peut le faire souffrir. Sa vengeance risque de déséquilibrer l'ordre fragile dans lequel il parvient à survivre. Le roman de Stéphane Jolibert possède la force des meilleurs romans noirs américains, qui campent en quelques mots un paysage, des personnages et les sentiments les plus fiévreux. Par sa puissance, par ses nuances, l'écriture nous plonge dans cet univers de tragédie inexorable. C'est un roman noir atypique, très visuel et sensoriel, à l'atmosphère envoûtante magnifiquement traduite par une narration haletante.
3
Ce livre est passionnant, il met à notre portée le temps des âges farouches. Une lutte, non pas entre bien et mal,mais entre l'amour et la mort.