Vous êtes ici

Derniers adieux
504
Date de parution: 
02/10/2013
EAN : 
9782253175827
Editeur d'origine: 
Albin Michel

Derniers adieux

8,20€

Détails promotions contenus

Détails
Thème 
Collection  

Est-ce parce qu'elle attend un enfant que Kimberly Quincy, agent du FBI, se sent particulièrement concernée par le récit incroyable et terrifiant d'une prostituée enceinte ? Depuis quelque temps, elles sont plusieurs à avoir disparu d'Atlanta sans explication, comme évaporées, et Kimberly est bien la seule à s'en préoccuper. Un serial killer s'attaquerait-il à ces filles vulnérables ? Aurait-il trouvé la clé du meurtre parfait ou s'agit-il de crimes imaginaires ? Sans le savoir, la jeune femme s'enfonce dans le piège tendu par un psychopathe. Comme pour sa mère et sa sœur, victimes autrefois d'un tueur en série, le temps des derniers adieux est peut-être arrivé pour Kimberly...

Un mélange de folie et d’ignominie qu’on dévore avec effroi. Nathalie Dupuis, Elle.

Les derniers avis

3
Je n'ai pas pu lâcher ce livre et l'ai lu quasi d'une traite. Nous sommes dans la vraie littérature et le réduire à un polar serait désobligeant. Mais bon faut bien le rentrer dans une case "marketing"....
3
Excellent thriller, parfaitement bien écrit, richement documenté et sans aucun temps mort, « Derniers Adieux » vous entraîne inexorablement dans un univers de perversité que décide d’affronter, presque malgré elle, un jeune agent du FBI. Jeune femme enceinte torturée par le double questionnement de son instinct maternel et de sa dévorante passion professionnelle, Kimberly sera-t-elle le bourreau ou la proie d’un déséquilibré qui tire sa jouissance meurtrière d’une profonde frustration mentale et d’une fascination pour une espèce animale d’un genre très particulier ? Lisa Gardner maîtrise d’une main de maître l’art de nous tenir en haleine, de nous plonger dans la réalité d’une scène de crime et de nous faire entrer dans l’intimité de l’horreur psychotique d’un individu en perdition. Un polar qui explore les bas-fond de la morale et où la mort ne vous donne pas rendez-vous sous vos pieds… A dévorer sans modération

Liés